Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

DHC2013

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Marc Zamansky, dernier doyen honoraire de la faculté des sciences de Paris

La matérialisation de la pensée scientifique au coeur de Paris

En 1941, élève de l’école normale supérieure de la rue d’Ulm, alors qu’il est encore étudiant, Marc Zamansky entre dans la résistance en intégrant le réseau Mithridate et s'engage dans les Forces françaises libres. Il est arrêté en 1943 et ...

» En savoir +

Quelques dates

  • 1968 : éclatement de la Faculté des sciences
  • 1971 : création de "l'université Paris 6"
  • 1974 : Paris 6 devient "université Pierre et Marie Curie"
  • 2007 : "UPMC", nom officiel de l'université

Les Docteurs honoris causa 2013

Le titre de docteur honoris causa est la plus haute distinction de l’université française. L’UPMC le décerne à des personnalités ayant contribué à l’avancement de notre société. La promotion 2013, d’un niveau exemplaire, sera chargée de porter les couleurs de l’UPMC au-delà des frontières du titre d’ « alumnius ». Riche, la promotion est aussi particulièrement équilibrée, avec des hommes et des femmes de tous horizons et de toutes spécialités. Cette distinction rend hommage tant à l’excellence de ces hommes et femmes, tous acteurs dans le progrès de leur domaine, qu’à leur engagement humaniste et leur implication dans l’évolution de la société toute entière. Dans un contexte d’internationalisation des savoirs, la France a vocation à rayonner. C’est pourquoi l’UPMC tient à entretenir cette tradition qui la lie à ses pairs étrangers et vient souligner une coopération sans frontière entre les chercheurs du monde entier.  

 

 

Les récipiendaires

Sun-Yung Alice Chang

Titulaire de la chaire Eugene Higgins de mathématiques, université de Princeton, États-Unis

Sun-Yung Alice Chang mène des recherches portées sur l’analyse harmonique, l’analyse géométrique et les équations aux dérivées partielles. Diplômée de l’université nationale de Taïwan et de l’UC Berkeley, elle a été notamment professeur à l’UCLA et l’UC Berkeley. Elle est lauréate du prix Satter et « fellow » des Fondations Sloan et Guggenheim. Elle est membre de l’American Academy of Science, de la National Academy of Sciences (USA) et de l’Academic Sinica, République de Chine.

Ameenah Gurib-Fakim

Directrice générale du Centre de Phytothérapie et de Recherche (Cephyr), Île Maurice

Ameenah Gurib-Fakim est titulaire de la chaire de chimie organique depuis 2001 à l’université de l’Île Maurice où elle a été également doyenne de la faculté des sciences et vice-présidente Formation (2004-2010). Elle est docteur de l’université d’Exeter, membre de la Linnean Society de Londres et de l’African and Islamic World Academy of Sciences. Elle a remporté de nombreux prix, dont le prix L’Oréal-Unesco Women in Science en 2007 pour l’Afrique. Ses recherches portent sur les plantes indigènes dans l’océan Indien.

Bilal Haq

Directeur des programmes en géosciences marines, US National Science Foundation, États-Unis

Né au Pakistan, Bilal Haq est l’auteur d’études influentes dans les domaines de la paléocéanographie, de la paléoclimatologie, de la stratigraphie globale et des variations du niveau marin. Il a effectué ses recherches dans des universités européennes et américaines et a réalisé des missions à la Maison Blanche et à la Banque mondiale. Médaillé de la Société de géologie sédimentaire et de la NSF, il a obtenu le prix Sciences de la mer de l’American Geophysical Union.

Anne L’Huillier

Professeur de physique atomique, université de Lund, Suède

Les recherches d’Anne L’Huillier au Centre Laser de Lund se concentrent sur la production d’impulsions lumineuses courtes à l’échelle attoseconde via la génération d’harmoniques et l’exploration des applications de cette source de rayonnement. Elle a effectué ses recherches au CEA, puis y a occupé un poste de chercheur permanent pendant 11 ans, avant de devenir professeur à l’université de Lund. Elle a reçu le prix L’Oréal-Unesco Women in Science en 2011. Elle est membre de l’Académie suédoise des sciences.

Jorge Kalil

Titulaire des chaires d’immunologie et d’allergie à l’université de San Paolo et directeur de l’Institut Butantan, Brésil

Jorge Kalil fait partie de l’équipe de recherche qui a développé le vaccin HIVBr18 actuellement en essai sur les singes. Médecin, il a obtenu son doctorat en sciences à Paris-Diderot, sous la direction de Jean Dausset (prix Nobel 1980). Jorge Kalil a été professeur invité à l’université de Stanford et boursier international du Howard Hughes Medical Institute. Il a reçu la médaille du Mérite brésilien de la Science, à deux reprises, aux grades de Commandeur puis de Grande-Croix. Il est Chevalier de l’Ordre national du Mérite français.

Krzysztof Matyjaszewski

Titulaire de la chaire JC Warner à l’université Carnegie – Mellon, États-Unis

Krzysztof Matyjaszewski est un chimiste des polymères reconnu notamment pour la découverte et le développement de la polymérisation radicalaire par transfert d’atomes (ATRP). Docteur de l’Académie polonaise des sciences en 1976, sa collaboration avec l’UPMC a commencé en 1984 avec le laboratoire de chimie macromoléculaire. Avec plus de 60 000 citations, ce chimiste est l’un des plus cités au monde. Il a reçu de nombreuses récompenses, dont le US Presidential Green Chemistry Award en 2009, le prestigieux prix Wolf en 2011 et le AkzoNobel North American Science Award en 2013.

Edward M. De Robertis

Titulaire de la chaire Sprague de chimie biologique de l’UCLA / HHMI, États-Unis

Edward M. De Robertis est un embryologiste dont le travail a contribué à la découverte des mécanismes moléculaires conservés qui interviennent dans la différenciation des cellules embryonnaires. Il est membre de l’Académie américaine des arts et des sciences, membre correspondant de l’Académie latino-américaine des sciences, et membre honoraire de la Société de biologie de Paris. Il a reçu le prix Ross Harrison en biologie du développement en 2009.

Anne Sofie von Otter

Mezzo-soprano, Suède

Anne Sofie von Otter interprète des oeuvres du baroque au contemporain. Après des études à Stockholm et à Londres, elle se lance dans une carrière qui l’a vue se produire au sein des maisons d’opéra et des salles de concert les plus prestigieuses du monde entier. En plus du répertoire classique, elle a consacré ses talents à des compositeurs peu connus, à la musique suédoise et à la musique des compositeurs prisonniers des camps de concentration.

Conjeevaram Srirangachari Seshadri

Directeur honoraire de l’Institut Chennai de mathématiques, Inde

C.S. Seshadri est un éminent mathématicien connu pour ses contributions à la géométrie algébrique, à la théorie de la représentation et à la théorie des invariants. Il est l’un des fondateurs de l’école de la géométrie algébrique moderne en Inde. Son travail intervient dans certains développements spectaculaires en physique mathématique et au sein de la topologie des variétés de dimension quatre. C’est aussi un pionnier de la coopération franco-indienne en mathématiques. CS Seshadri a reçu le prix Padma Bhushan, le prix Shanti Swarup Bhatnagar et la médaille Ramanujan Srinivasa. Il est membre de l’Académie indienne des sciences, des Académies nationales des sciences de l’Inde et des États-Unis et de la Royal Society of London.

Lesley Anne Wilson

Secrétaire générale de l’EUA (European University Association)

Lesley Anne Wilson a été une pionnière pour avoir fédéré les universités européennes autour d’objectifs communs. Auparavant, elle a occupé des postes de direction dans la gestion de l’enseignement supérieur et de la recherche : directrice du Centre européen de l’Unesco pour l’enseignement supérieur à Bucarest (Unesco-Cepes) de 1995 à fin 1999, chef de l’unité de la politique scientifique de la Fondation européenne de la science à Strasbourg et directrice de l’Office CE Tempus à Bruxelles. Elle est diplômée de l’université de Glasgow et de l’Institut des hautes études européennes (Strasbourg).

 

Les conférences 2013 des Docteurs honoris causa, du 12 au 14 novembre :

 

Géosciences – Inherited Landscapes and Sea Level Change, Bilal Haq

Biologie du développement – How Morphogen Gradients Control Cell Differentiation in the Amphibian Embryo, Edward M. De Robertis

Immunologie – Besoins urgents de Vaccins: nouvelles approches, Jorge Kalil

Chimie des polymères – Polymérisation Radicalaire Contrôlée, Krzysztof Matyjaszewski

Physique atomique – De l’optique non-linéaire extrême à la physique atomique ultrarapide, Anne L’Huillier

Mathématiques – Journée IMJ-LJLL en l'honneur Sun-Yung Alice Chang et Conjeevaram Srirangachari Seshadrid

Chimie organique – Bioresources of Africa : Yesterday's Traditions and Tomorrow's Promise of Healing, Ameenah Gurib-Fakim

 

Consulter le programme détaillé des conférences

 

 



05/12/13