Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Définir l’état préclinique de la maladie d’Alzheimer

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Claire de Thoisy-Méchin
Attachée de presse,
tél. 01 44 27 23 34

courriel : claire.de_thoisy-mechin@upmc.fr

Définir l’état préclinique de la maladie d’Alzheimer

Des médecins spécialistes de la maladie d’Alzheimer, coordonnés par le Pr Bruno Dubois, de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, et de l’université Pierre et Marie Curie (UPMC), se sont intéressés à la définition de la phase préclinique de la maladie d’Alzheimer, nouveau champ de recherche dans le domaine. Ces travaux ont fait l’objet d’une publication le 29 mars 2016 dans la revue Alzheimer’s & Dementia.

 

La phase préclinique de la maladie d’Alzheimer suscite aujourd’hui l’intérêt des chercheurs. D’abord parce que des marqueurs biologiques de la maladie, qui signent la présence de l’affection, ont été découverts et qu’on sait que les lésions cérébrales sont présentes plusieurs années avant l’apparition des symptômes.
Mais aussi parce que les médicaments physiopathologiques très prometteurs n’ont pas montré d’efficacité sur les symptômes de la maladie alors qu’ils diminuent de façon significative l’intensité des lésions cérébrales chez ces mêmes patients. D’où les questions qui se posent aujourd’hui : si ces médicaments sont actifs sur les lésions mais peu ou pas sur les symptômes, pourquoi ne pas les essayer chez des porteurs de lésions encore asymptomatiques ?

 

Télécharger le communiqué de presse complet en pdfNouvelle fenêtre

Consulter la publicationNouvelle fenêtre

Pour en savoir plus

Alzheimer, une chaire pour un diagnostic précoce de la maladie

Le point sur la recherche avec Benoit Dubois

Découverte d'un marqueur génétique de la maladie d'Alzheimer

 



07/04/16