Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Laboratoire atmosphères, milieux et observations spatiales (LATMOS) - UMR 8190

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Rechercher un laboratoire

  • Rechercher par :
  • Rechercher un laboratoire

Contact

Coordination du pôle Terre vivante et environnement :


- Sébastien Duperron 
- Julien Gasparini
- Marie-Noëlle Houssais
- Chrystèle Sanloup

Terre vivante et environnement

  • 840 enseignants-chercheurs et chercheurs
  • 740 personnels d'appui à la recherche
  • 520 doctorants
  • 22 unités de recherche
  • 3 écoles doctorales

Laboratoire atmosphères, milieux et observations spatiales (LATMOS) - UMR 8190

Le LATMOS (Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales) a été créé le 1er janvier 2009, par regroupement des activités antérieurement développées par le Service d'Aéronomie et par plus de la moitié du Centre d'Etudes des Environnements Terrestre et Planétaires (CETP). Il fait partie de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de l'UVSQ et de la Fédération de recherche IPSL (Institut Pierre Simon Laplace). Il est composé d'environ 150 permanents, (chercheurs, enseignants-chercheurs ingénieurs, techniciens et administratifs) et d’environ  230 personnes au total. Il est localisé sur deux sites : Guyancourt (78)  et Paris-Jussieu

Dans cette page

Activités de recherche

Les activités de recherche du LATMOS sont rattachées aux domaines « océan-atmosphère-environnement » (60%),  «système solaire et planétologie» (30%), complétés par une activité (10% environ) en physique de l'ingénieur appliquée aux sciences de l'environnement (électromagnétisme et traitement de l'information/méthodes statistiques).

Les principaux thèmes de recherche permettent des interactions entre ces composantes. Ils portent sur :

  • les processus physiques et chimiques dans l'atmosphère terrestre (depuis la basse atmosphère, jusqu'à la stratosphère et la mésosphère) et les échanges entre l'atmosphère et la surface (océans/continents), en liaison avec les problèmes environnementaux et les forçages climatiques ;
  • l'étude des planètes et petits corps du système solaire (composition et processus chimiques, dynamiques et radiatifs des atmosphères, surfaces, sub-surfaces);
  • la physique de l'héliosphère, de l'exosphère des planètes, et des plasmas du système solaire. Les relations Soleil-Terre.

Le LATMOS est un laboratoire à forte composante expérimentale.
Il conçoit et développe des instruments innovants dans le but de les mettre en oeuvre depuis des stations au sol, depuis des avions ou ballons ou depuis des satellites. Les principales techniques qui font la spécialité du LATMOS sont relatives aux:

  • instruments optiques (spectromètres optiques, lidars, technique d'occultation stellaire, imagerie CCD) pour l'étude de la composition des atmosphères (gaz, aérosols) terrestres et planétaires, la caractérisation de la structure thermique et de la dynamique de la haute atmosphère terrestre, l'étude des propriétés du soleil (spectre solaire, irradiance, diamètre, …)
  • instruments hyperfréquence (radars, radiomètres), pour l'étude des systèmes météorologiques précipitants, des nuages, de la dynamique atmosphérique et des caractéristiques de surface (océan/continent)  et de sub-surface (stratifications et composition des couches profondes de la planète Mars)
  • à la chromatographie en phase gazeuse, pour l'étude de la composition chimique de l'atmosphère et du sol des planètes telluriques à la spectrométrie de masse à temps de vol pour la mesure de la composition moléculaire des atmosphères neutres planétaires
  • à la spectrométrie de masse à ionisation chimique pour l'étude des polluants atmosphériques
  • à la mesure de champs électriques dans l'atmosphère terrestre ou des planètes

 

Le LATMOS a par ailleurs une activité et expertise reconnues dans le domaine de l'analyse d'observations de la Terre, des Planètes et de l'héliosphère depuis l'espace (implication dans des missions spatiales telles au ENVISAT/GOMOS , ENVISAT/SAR, METOP/IASI, TRMM, CLOUDSAT/CALIPSO, MEGHA-TROPIQUES, SMOS, CFOSAT, MARS EXPRESS, VENUS EXPRESS, PICARD, SOHO, ROSETTA...). La préparation des missions spatiales en observation de la Terre et en planétologie s'appuie sur des études de R et T (développement d’instruments et de méthodes d’analyse, mesures en chambre de simulation des atmosphères planétaires (expérience PAMPRE),…).

 

Dans le domaine des Sciences de l'Environnement, le LATMOS développe également une activité fondée sur les réseaux ou systèmes d'observations au sol (réseaux internationaux de mesures, notamment réseau NDACC de surveillance de la composition atmosphérique de la haute atmosphère, projets Européens GEOMON, EARLINET). En outre, il organise ou participe aux campagnes internationales de terrain (AMMA, SCOUT-O3, POLARCAT, ...) par la mise en oeuvre d'instrumentation au sol et aéroportée et l’analyse des observations.


Ces approches sont complétées par des travaux en modélisation et simulation numériques :

  • modélisation numérique de la physique et chimie de l'atmosphère, utilisée comme outil intégrateur indispensable à l'analyse des observations, à l'étude des processus observés, et à l'étude des relations climat/composition chimique de l'atmosphère.
  • modélisation physique et numérique des interactions entre ondes électromagnétiques et milieu naturel
  • modélisation statistique du milieu naturel
  • simulation numérique des processus physiques dans les plasmas du système solaire
Mots-clés

Physique de l'atmosphère, chimie de l'atmosphère, aérosols, nuages, précipitations, qualité de l'air, interface océan/atmosphère, surfaces continentales, stratosphère, mésosphère, climat, planètes, comètes, exosphère, milieu interstellaire, soleil, plasmas, satellites, systèmes d'observation, lidars, radars, spectromètres optiques, radiomètres, spectromètres de masse, spectromètres à ionisation chimique, chromatographie en phase gazeuse

Equipes et thématiques de recherche

Le LATMOS est constitué de six équipes scientifiques, deux équipes administratives et une équipe de gestion. Les équipes scientifiques sont les suivantes :

  • HEPPINouvelle fenêtre : Héliosphère, Exosphères Planétaires, Plasmas et Interfaces
  • IMPECNouvelle fenêtre : Instrumentation; Modélisation en Planétologie, Exobiologie et Comètes
  • SHTINouvelle fenêtre : Stratosphère, Haute Troposphère et Interfaces
  • SPACENouvelle fenêtre : Statistique, Processus, Aérosols, Cycle de l'eau
  • TACTNouvelle fenêtre : Transport, Aérosol, Chimie dans la Troposphère
  • ESTERNouvelle fenêtre : Etude des Surfaces : Télédétection, Exprimentation, Représentation

Les départements techniques regroupent une soixantaine d’ITA :

  • Développement instrumental : MANIP (Moyens d'essai, Assurance Qualité, Numérique, Instrumentation et Projet)
  • Développement informatique et soutien général informatique: TILDE (Technologies de l'Information pour le Laboratoire)
Projets en cours

Nombreux projets soutenus par l’INSU (programmes nationaux LEFE , PNP, PNST, PNTS) , par l’ANR (14 projets en cours) , par l’Europe ( 7 projets en cours), par le CNES ou l’Agence Spatiale Européenne (accompagnement scientifique des missions spatiales ou conception et développements d’instruments).

 

  • Exploitation des campagnes de mesures dans les domaines de l’étude des processus physiques et chimiques dans l’atmosphère (projet Européens AMMA, AMMA/SCOUT, POLARCAT, projet INSU COPS) et à l’interface océan/atmosphère (projet INSU GOGASMOS,  projet ANR OPTIMISM)
  • Exploitation des missions spatiales d’ Observation de la Terre pour l’étude globale des variables et processus à impact climatique et la chimie atmosphérique –vapeur, d’eau, nuages, aérosol, précipitations, surfaces, composition de l’atmosphère- (missions CALIPSO, CLOUDSAT, GOMOS/ENVISAT, IASI/METOP, TRMM, SMOS), préparation de futures missions spatiales (MEGHA-TROPIQUES, EARTHCARE, CFOSAT, BOITATA,..).
  • modélisation des processus physico-chimiques dans l’atmosphère (chimie de la stratosphère, pollution et transport dans la troposphère) et de l’impact de la variabilité solaire sur le climat
  • exploitation des missions d’observation des atmosphères des planètes Mars (mission Mars-Express) , Venus (mission Venus-Express) , du satellite Titan (Mission Cassini-Huyghens), de l’environnements du soleil (SOHO), de l’ionosphère terrestre (DEMETER)
  • préparation des futures missions d’exploration Martiennes ou de Jupite
Ecoles doctorales

 

Equipe d’accueil pour

- Ecole doctorale Environnement Ile de France (ED129)

- Ecole doctorale Astronomie et Astrophysique Ile de France (ED127)

- Ecole des Sciences et Techniques de Versailles Saint-Quentin en Yvelines 

Partenariats scientifiques
Locaux

IPSL : fédération des six laboratoires à laquelle appartient le LATMOS pour l’étude des sciences du climat et de l’Environnement.

OSU Ecce Terra : mise en place du nouvel Observatoire des Sciences de l’Univers permettant de développer des thèmes transversaux au sein de l’UFR 918 Terre Environnement Biodiversité à laquelle appartient le LATMOS à l’UPMC.

Nationaux

GIS climat Environnement et Société : le GIS Climat-Environnement-Société vise à inciter, soutenir et coordonner des recherches interdisciplinaires sur le changement climatique et ses conséquences sur la société et l'environnement. Ses membres fondateurs sont le CNRS, le CEA, l'UVSQ, l'UPMC, l'Ecole Polytechnique et l'ADEME.

OVSQ : Observatoire de l’UVSQ

CNRM, LAMP, LOA , LESIA,  IAS, …

Internationaux

Dans les cadre des missions spatiales,  partenariats avec les grandes agences spatiales (CNES, NASA-SA, ESA-Europe, BUSOC-Belgique, IKI-Russie).
Dans le cadre du réseau d'observation international NDACC, partenariat avec 19 pays (Argentine, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Inde, Suisse, Allemagne, Finlande, Hongrie, Italie, Mexique, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Russie, Royaume Uni, Etats-Unis)

Projets scientifiques en coopérations avec USA, Italie,  Belgique, Grande-Bretagne, Allemagne, Brésil, .....

Le LATMOS participe également à de nombreux projets européens (FP6-7, Interreg).
Chaque année, des chercheurs effectuent des séjours de longue durée à l'étranger; plusieurs thèses sont co-encadrées avec des collègues étrangers. 

 

Partenariats industriels

Au-delà des conventions avec les agences spatiales (CNES, ESA) qui impliquent le suivi de certains travaux sous-traités à l'industrie, le LATMOS  développe des relations diversifiées avec les acteurs industriels, qu'il s'agisse de contrats d'étude, ou de véritables partenariats. Des contrats de recherche sont en cours avec THALES et EADS. Des relations privilégiées ont été nouées avec des PME dans le domaine de l'algorithmie pour les missions spatiales (ACRI, CLS, NOVELTIS). Enfin, deux entreprises dédiées à la valorisation de la recherche ont été créées par des chercheurs ou ingénieurs du LATMOS (anciennement CETP ou S.A) :  la société NOVIMET, dont l'objet est de valoriser un savoir-faire en matière de mesure des précipitations par des radars, et la société GORDIEN STRATO  dont l'objet est de valoriser la technique lidar pour la mesures des paramètres de l'atmosphère.

Brevets

 

Plusieurs brevets ont été déposés concernant les méthodes et instruments.

Principaux équipements

Capteurs pour la mesure des propriétés de l'atmosphère et  des surfaces (radars, lidars, radiomètres, spectromètres optiques, matrices CCD, diodes laser, ...), capteurs pour les mesures de turbulence.


Capteurs embarqués à bord de satellite pour les missions d'observation planétaire (photomètres, spectromètres, matrices CCD, spectromètres de masse à temps de vol, chromatographes en phase gazeuse, antennes électriques...).


Pour développer ces instruments, le LATMOS s'appuie sur des ateliers d'électronique, de mécanique, de verrerie, des salles propres.


 

Principales publications

Le laboratoire publie chaque année plus de 130 articles dans des revues internationales à comité de lecture. Une liste des publications récentes est accessible  sur http://www.latmos.ipsl.fr/index.php/fr/bibliographie/article-avec-comite-de-lectureNouvelle fenêtre


En 2009, le LATMOS a été l'organisateur principal du colloque ISSS9 (9th International School for Space Simulations), qui s’est déroulé à Guyancourt du 3 au 10 juillet 2009.

En 2010 il co-organise le colloque ISARS (International Symposium for the Advancement of Boundary Layer Remote Sensing) qui se tiendra dans les bâtiments de l’UVSQ à Guyancourt.

Coordonnées
Coordonnées
Directeur
HAUSER Daniele
01 80 28 50 23
daniele.hauser@upmc.fr
Adresse physique
11 Boulevard d'Alembert
78280 Guyancourt
et
Tour 45-46,3e-4e étage
UPMC
4, Place Jussieu
75005 Paris

Courriel du laboratoire
direction@latmos.ipsl.fr

Site web
http://www.latmos.ipsl.fr
Adresse postale
11Boulevard d'Alembert
78280 Guyancourt

Contact communication
FOUJOLS Thomas
01 80 28 51 61
thomas.foujols@latmos.ipsl.fr
Contact administratif
QUINSAC Evelyne
01 44 27 27 60
evelyne.quinsac@latmos.ipsl.fr
Contact Administratif
(Guyancourt)
Bénédicte André :
01-80-28-50-22
benedicte.andre@latmos.ipsl.fr

Directeurs adjoints
- Jacques Pelon (01 44 27 37 79), jacques.pelon@latmos.ipsl.fr, site de Paris-Jussieu
- Alain Hauchecorne (01 80 28 50 24), alain.hauchecorene@latmos.ipsl.fr, site de Guyancourt
- Gérard Caudal (01 80 28 50 83 ; gerard.caudal@latmos.ipsl.fr, site de Guyancourt

Effectifs
Enseignants-chercheurs :
25 + 3 émérites

Chercheurs :
31 + 5 émérites

Personnels d'appui à la recherche :
65

Post-doctorants :
22

Doctorants :
35

Surface :
Environ 8000 m2 UVSQ et 1100 m2 UPMC



26/05/10