Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) - UMR 8028

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Rechercher un laboratoire

  • Rechercher par :
  • Rechercher un laboratoire

Contact

Coordination du pôle énergie, matière et Univers :

- Laurence Rezeau
- Pascal Vincent
- Bernard Perrin
- Thibaud Coradin
- Stéphane Carniato

Energie, matière et Univers

  • 1050 enseignants-chercheurs et chercheurs
  • 590 personnels d'appui à la recherche
  • 700 doctorants
  • 35 unités de recherche
  • 7 écoles doctorales

Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) - UMR 8028

IMCCE

Le laboratoire développe des recherches en mécanique céleste et utilise l’observation astrométrique pour l’exploration du système solaire. Il développe également des recherches en mathématiques dans le domaine des systèmes dynamiques.

Dans cette page

Activités de recherche

Des applications sont réalisées en dynamique du système solaire :
la dynamique des planètes est modélisée à court terme pour le besoin des sondes spatiales, à moyen terme pour publier des éphémérides nécessaires aux observations et à long terme pour étudier l’évolution du système solaire. La dynamique des petits corps du système solaire (satellites naturels des planètes, astéroïdes, essaims météoritiques, comètes) est étudiée pour explorer les interactions entre ces corps, leur évolution, leur nature physique et l'histoire du système solaire.
Les observations astrométriques sont développées afin de pouvoir ajuster nos modèles aux positions observées des objets et détecter les petits effets, signatures de l'évolution dynamique du système solaire. Des campagnes d’observation internationales sont organisées pour obtenir les meilleures données possibles avec la plus haute précision astrométrique.

Mots-clés

systèmes dynamiques - système solaire - astrométrie -mécanique céleste

Equipes et thématiques de recherche

Le laboratoire comprend deux équipes de recherche :

  • Astronomie et systèmes dynamiques. Cette équipe se consacre principalement à la mécanique céleste théorique. Une forte composante de mathématiciens recherche notamment des solutions particulières au problème des n corps avec des applications astronomiques. Des astronomes étudient la dynamique des planètes du système solaire et des systèmes extra-solaires à court et à long terme avec ajustement aux observations.
  • Groupe Astrométrie et planétologie. Cette équipe se consacre principalement à l’étude dynamique des petits objets du système solaire. Elle s’appuie sur l’observation astrométrique qui lui permet une exploration du système solaire à partir des observatoires terrestres ou spatiaux. Les observations de haute précision permettent d’avoir accès aux effets de marée dans les systèmes des planètes et de leurs satellites, de découvrir les astéroïdes binaires ou triples.
Projets en cours
  • Participation au projet de mission spatiale vers Jupiter-Europe dans le cadre de l’AO « Cosmic vision » de l’ESA.
  • Développement d’une théorie analytique de la rotation de Titan
  • Etude des systèmes de satellites lointains de Jupiter et Saturne : évolution dynamique et processus de capture de satellites
  • Organisation d’une campagne internationale d’observation des satellites de Saturne et Jupiter lors de l’équinoxe de ces planètes en 2009
  • Détermination des masses d’astéroïdes dans le cadre de la mission Gaia
  • Création d’un service de surveillance de l’environnement terrestre : détermination des orbites des astéroïdes géocroiseurs et prévisions des pluies d’essaims météoritiques
  • Détection et observation des astéroïdes multiples
  • Participation au mission Rosetta et Marco Polo
  • Etude du système de Pluton en liaison avec la mission News Horizons vers Pluton
  • Calibration de l’échelle des temps géologiques par la mécanique céleste
  • Dynamique des systèmes de planètes extra-solaires
  • Recherche de solutions particulières du problème des n corps
Avancées scientifiques, résultats marquants
  • Mise en évidence de la faible densité de l’astéroïde troyen (617) Patroclus (2006, Nature, 439, 7076, p.565)
  • Etude dynamique du système de planètes extra-solaires « le triplet de Neptunes » (2006, Nature, 441, 7091, p.305)
  • Première détection d’un astéroïde triple (87) Sylvia (2005, Nature, 436, 7052, 822)
  • Première observation et identification d’un météore sur la planète Mars (2005, Nature, 435, 7042, p.581)
  • Calibration astronomique de l’échelle de temps géologique du néogène (2004, Astr. Astrophys. 428, p.261)
  • Explication de la résonance spin-orbite de Mercure (2004, Nature, 429, 6994, p.848)
  • Mise en évidence de cycles glaciaires sur Mars (2004, Nature, 431, 7012, p.1072)
  • Mise en évidence de l'équilibre thermique de Io (2009, Nature, 459, 8108, p.957)
Partenariats scientifiques
Locaux

Laboratoires LESIA, SYRTE et LUTH (observatoire de Paris)

Partenariats industriels

 

Brevets

 

Principaux équipements

Equipement en calcul informatique

Principales publications

 

Ephémérides Nationales Françaises: la « Connaissance des temps », les « Ephémérides nautiques », l' »Annuaire du Bureau des longitudes »

Coordonnées
Coordonnées
Directeur
HESTROFFER Daniel
01 40 51 22 60
hestroffer@imcce.fr
Adresse physique
IMCCE - Observatoire de Paris
Bât A, 3ème étage, pièce 309
77, avenue Denfert-Rochereau
75014 Paris

Courriel du laboratoire
direction.imcce@obspm.fr

Site web
http://www.imcce.fr
Adresse postale
77, avenue Denfert-Rochereau
75014 Paris

Contact communication
ARLOT Jean-Eudes
01 40 51 22 67
arlot@imcce.fr
Contact administratif
NICOLAS Isabelle
01 40 51 22 79
nicolas@imcce.fr


Effectifs
Enseignants-chercheurs :
17

Chercheurs :
5 et 9 Chercheurs associés

Personnels d'appui à la recherche :
17

Post-doctorants :
3

Doctorants :
11

Surface :
850 m2



03/05/11