Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Hubert Humeau

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Direction de la communication

 

Marie Pinhas-Diena, responsable de la communication scientifique l T. 01 44 27 22 89 l M. marie.pinhas@upmc.fr

Hubert Humeau

Comment la poésie et la musique ont généré la révolution de 1830

Révélations des manuscrits inédits du chansonnier Pierre-­Jean de Béranger (1780-­1857)

 

Plus de 300 feuillets manuscrits inédits du poète national Pierre-Jean de Béranger nous conduisent à la résolution d’un mystère important : celui du processus de réaction populaire qui vit la fin du règne des Bourbons après la restauration de 1815.

 

L’étude approfondie de 3.200 lettres et du manuscrit M652 de la bibliothèque de Chantilly nous permet de mettre en lumière l’importance décisive de la chanson populaire comme levier politique et social au lendemain de la chute de l’Empire.

 

Ce media - la chanson politique - par la netteté de sa forme, sa métrique, son rythme et ses repères sonores, permit de fixer et d’imprimer dans le coeur et la mémoire du peuple les messages humanistes et libéraux de l’auteur. Par ces caractéristiques, elle devint un diffuseur d’idées, un support de ralliement, une force d’action, et put ainsi agir sur les individus et le cours des choses.

 

Ces feuillets manuscrits – dérobés à l’auteur en 1820 – montrent par leur diversité, leur spontanéité, leur variété, les procédés de fabrication de ces « pamphlets du peuple ». Ils révèlent au grand public comment 850 chansons, représentations des sentiments du peuple français et outils de rassemblement, conduisirent, grâce à cet « idéal commun », à la révolution sociale de 1830.

 

 

Institut de recherche en musicologie (IReMus, Université Paris-Sorbonne/CNRS/Ministère de la culture et de la communication/Bibliothèque nationale de France)Nouvelle fenêtre

 

École doctorale « Concepts et langages »Nouvelle fenêtre



18/03/14