Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

La profondeur des réservoirs magmatiques à l’origine des éruptions du Vésuve déterminée grâce au chlore

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

La profondeur des réservoirs magmatiques à l’origine des éruptions du Vésuve déterminée grâce au chlore

Une équipe internationale de chercheurs d’horizons différents (volcanologues, géochimistes, expérimentalistes) a conduit une étude systématique des conditions de stockage des magmas impliqués lors des grandes éruptions explosives du Mont Somma-Vésuve, l’un des volcans qui présente un risque volcanique majeur compte tenu de la densité de population qui vit dans ses environs. Cette étude, utilisant l’effet tampon du chlore comme un géobaromètre a permis de fixer la pression et la profondeur des zones de stockage des magmas pour un grand nombre d’éruptions que le Mont Somma-Vésuve a connu au cours de son histoire. Cette étude est parue dans la revue Nature Scientific Reports.

 

Le Mont Somma – Vésuve. Photo prise de la ville de Pompeii, au sud-est du volcan. La ville fut détruite en l’an 79 après J. C. © H. Balcone-Boissard

Pour en savoir plus :

Référence :

Chlorine as a geobarometer for alkaline magmas: Evidence from a systematic study of the eruptions of Mount Somma-VesuviusNouvelle fenêtre. H. Balcone-Boissard, G. Boudon, R. Cioni, J.D. Webster, G. Zdanowicz, G. Orsi, L. Civetta. Scientific Reports 6, 21726 ; doi: 10.1038/srep21726

  • Institut des Sciences de la Terre de Paris (iSTeP, UPMC/CNRS)Nouvelle fenêtre
  • Institut de Physique du Globe de Paris, Sorbonne Paris Cité, Univ Paris Diderot, CNRS
  • Dip.to Scienze della Terra, Universita' degli Studi di Firenze, Italie
  • Department of Earth and Planetary Sciences, American Museum of Natural History, USA
  • Dipartimento di Scienze della Terra, dell’Ambiente e delle Risorse, Università degli Studi di Napoli Federico II, Italie
  • Dipartimento di Fisica “E. R. Caianiello” Università degli Studi di Salerno, Italie
  • Istituto Nazionale di Geofisica e Vulcanologia, Sezione di Palermo, Italie

Source INSU/CNRS



31/03/16