Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Le xénon pourrait être stocké dans les intérieurs planétaires

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Le xénon pourrait être stocké dans les intérieurs planétaires

Le domaine de la chimie des gaz rares a connu d’importantes avancées pendant la dernière décennie grâce à la synthèse de composés essentiellement par photolyse UV. L’augmentation de la pression a par contre rarement été utilisée pour induire la formation de liaisons chimiques avec des gaz rares. C’est pourtant en comprimant du xénon et de la glace d’eau à plus de 50 GPa et 1500 K, conditions régnant dans les intérieurs d’Uranus, Neptune et du manteau terrestre, qu’une équipe d’expérimentateurs de l’Institut des Sciences de la Terre de Paris (ISTeP, UPMC/CNRS), de théoriciens de l’équipe de Chimie Théorique du Laboratoire Modélisation et Simulation Multi-Echelle (CNRS/Université Paris-Est Marne-La-Vallée) en collaboration avec des chercheurs du Lawrence Livermore National Laboratory et de l'Université d’Edimbourg a observé la formation d’un nouveau composé. Des spectres de diffraction X enregistrés in situ à haute pression et haute température en révèlent la structure cristallographique et le motif de base, Xe2O6H6. Les travaux sont publiés dans le journal Physical Review Letters du 28 juin 2013. Lire l’intégralité de l’article sur le site de l’InsuNouvelle fenêtre.

 

Pour en savoir plus :

 

 

Référence :

Reactivity of Xenon with Ice at Planetary Conditions, C. Sanloup, S.A. Bonev, M. Hochlaf, and H.E. Maynard-Casely. Phys. Rev. Lett. (2013). Online 24 Juin 2013.

 

Contacts :

Chrystèle Sanloup, Institut des Sciences de la Terre de Paris et School of Physics, University of Edinburgh, (Grande Bretagne) l Chrystele.Sanloup@upmc.fr l +44 131 650 5274

 

Majdi Hochlaf, Laboratoire Modélisation et Simulation Multi-Echelle l hochlaf@univ-mlv.fr l +33 1 60 95 73 19

 

Vignette : principe de la synthèse de X2O6H6 et spectre de diffraction associé. D. R.



24/06/13