Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Inauguration de la plateforme d’analyse élémentaire ALIPP6 de l’UPMC

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Inauguration de la plateforme d’analyse élémentaire ALIPP6 de l’UPMC

UPMC, campus Jussieu

Lundi 11 juillet 2016

 

La plateforme d’analyse élémentaire ALIPP6 de l’UPMC, inaugurée le 11 juillet 2016, offre à la communauté scientifique et aux partenaires industriels un accès unique à un ensemble d’équipements performants. Ces instruments permettront l'analyse des éléments mineurs et en traces dans les matériaux naturels ou synthétiques et les solutions, ainsi que des analyses isotopiques de certains éléments lourds. Les principaux domaines d'application concernés sont les sciences de la Terre, les sciences de l'environnement et les sciences des matériaux.

Vue du laboratoire d’analyse avec l’ICP-OES (au fond). © UPMC - Pierre Kitmacher

 

La plateforme ALIPP6 comprend des instruments d’analyse chimique multi-élémentaire par « voie humide » (ICP-MS, ICP-OES) et sur matériaux solides (ablation laser couplée à l’ICP-MS). Outre des performances classiques très améliorées (gain en résolution de masse, très large dynamique et linéarité de la réponse), ces outils permettent de résoudre de très nombreuses interférences.

 

ICP-OES Agilent 5100. Analyse des éléments majeurs et traces en solution. © UPMC - Pierre Kitmacher

 

ICP-MS Agilent 8100 ‘QQQ’. Analyse des traces et des isotopes « lourds ». © UPMC - Pierre Kitmacher

 

La plateforme est complétée par un laboratoire de chimie propre (salle blanche) permettant de préparer les solutions d’analyse en conditions de très haute pureté. La plateforme vient compléter une plate-forme minéralogique et géochimique (microscopie électronique à balayage associée à un analyseur EDS et microsondes électroniques) pour l’analyse des matériaux naturels ou synthétiques.

 

Ablation Laser Excimer 193 nm (Photon Machine Elite GII). © UPMC - Pierre Kitmacher

 

Ablation Laser couplée à l’ICP-MS ‘QQQ’. © UPMC - Pierre Kitmacher.

 

L’accès à cet ensemble d’équipements performants et originaux en Île-de-France est ouvert à la communauté scientifique et aux partenaires industriels, sous la forme de projets soumis à un comité scientifique qui sera chargé de l’interaction avec les demandeurs et de la planification. Une page web dédiée sera accessible dès septembre 2016 sur le site de l’ISTeP.

Pour en savoir plus :

Le projet ALIPP6 lancé en 2014 a reçu le soutien financier de la Région Île-de-France via le DIM Oxymore, de l’UPMC, du CNRS et de la société Saint-Gobain Recherche.

 

Institut des sciences de la Terre Paris (ISTEP, CNRS/UPMC)Nouvelle fenêtre

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (IMPMC, CNRS/UPMC/IRD/MNHN)Nouvelle fenêtre

Laboratoire METIS (« Milieux environnementaux, transferts et interactions dans les hydrosystèmes et les sols », CNRS/UPMC/EPHE)Nouvelle fenêtre

Observatoire des sciences de l'Univers Paris-Centre Ecce Terra (Ecce Terra, CNRS/UPMC/MNHN/IRSTEA/IRD/ENS Paris)Nouvelle fenêtre

 



08/07/16