Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

ADN-enzyme : une étoile est née

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

ADN-enzyme : une étoile est née

Une nouvelle structure hybride en forme d'étoile, composée de bras d'ADN géants entourant une enzyme, vient d'être créée par des chercheurs de l’unité P.A.S.T.E.U.R. (CNRS/ENS/Université Pierre et Marie Curie). La présence des bras d'ADN induit une augmentation de l'activité enzymatique qui peut être modulée en contrôlant le degré de compaction de l'ADN. Ce résultat, qui ouvre notamment la voie à de nouvelles techniques de contrôle de l’activité enzymatique, est paru dans la revue Angewandte Chemie International Edition le 9 novembre 2012. Lire l'intégralité de l'article sur le site de l'Institut de chimie (INC) du CNRSNouvelle fenêtre.

 

Pour en savoir plus :

P.A.S.T.E.U.RNouvelle fenêtre : Processus d'Activation Sélectif par Transfert d'Energie Uni-électronique ou Radiatif (CNRS/ENS/Université Pierre et Marie Curie)

 

Référence : Sergii Rudiuk, Anna Venancio-Marques and Damien Baigl. Enhancement and modulation of enzymatic activity through higher-order structural changes of giant DNA-protein multibranch conjugates. Angew. Chem. Int. Ed. 2012, 51(51), 12694-98. doi: 10.1002/anie.201206962

 

Contact chercheur : Damien Baigl l T. 01 44 32 24 05 l damien.baigl@ens.fr

 

Damien Baigl Laboratory Bottom-up Physics, Chemistry & BiologyNouvelle fenêtre

 

Illustration : une enzyme conjuguée à quatre bras d'ADN géant voit son activité enzymatique augmentée lorsque l'ADN est déplié et réduite lorsque l'ADN est compact. Les clichés montrent une étoile individuelle observée en microscopie de fluorescence dans un état déplié (à gauche) et compact (à droite). © Damien Baigl



09/01/13