Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

14 novembre 2016 : décrochez la super Lune !

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

14 novembre 2016 : décrochez la super Lune !

Le 14 novembre 2016 à exactement 12h21m10s en temps légal français, la Lune sera à son périgée (point de son orbite le plus proche de la Terre) à une distance de 356 509 km. Ce périgée constitue le plus petit sur l'intervalle 1948-2034. Cela signifie que la Lune présentera alors un diamètre apparent maximal qui sera de 33,5986' (un gros demi-degré). Pascal Descamps astronome à l’Observatoire de Paris et responsable des calculs astronomiques et de renseignements au sein de l’institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE, UPMC/CNRS/Observatoire de Paris/Université Lille 1) revient sur ce phénomène cyclique qui sert également à expliquer la récurrence des éclipses.

 

Photo de la Lune, 2011. © Jérôme Berthier, IMCCE

 

La dernière super Lune remonte au 26 janvier 1948 pour laquelle la distance était de 356 461 km. Bien évidemment à 12h21m10s, la Lune ne sera pas observable depuis le territoire français métropolitain. Le meilleur moment pour l'observer au plus près de ce périgée est juste après son lever le 14 novembre. La Lune se lèvera alors à 17h42,6 m mais il faudra quand-même attendre un peu pour pouvoir l'observer confortablement, soit à partir de 18h30. Sa distance à la Terre sera alors de 356 599 km. Elle pourra ensuite être suivie durant toute la nuit avec une préférence en début de nuit jusque minuit où sa distance sera alors réduite à 356 709 km. La Lune au périgée offre une surface 30% plus grande que lorsqu'elle se trouve à son apogée et une taille plus grande de 14%.

 

Entre l’an 1000 et 2100, la super Lune qui détient le record est arrivée le 4 janvier 1912, sa distance à la Terre était alors de 356 375 km. La suivante fut celle du 15 janvier 1930 avec une distance de 356 397km. Sur l'intervalle 0-1000, la super « super Lune » est celle du 19 décembre 796 avec une distance de 356 366 km soit 143km de moins que celle à laquelle on assistera ce 14 novembre 2016.

 

La récurrence des super lunes se fait sur la base d'un cycle de 18 ans 10 ou 11 jours et 8 heures, connu sous le nom de cycle du saros. Ce cycle ramène en particulier le périgée lunaire à une même position par rapport à une phase donnée. Ceci vaut donc pour la phase de pleine Lune au plus près du périgée lunaire. Il faudra patienter pour observer pareil phénomène : la prochaine super Lune est prévue pour le 25 novembre 2034 avec une distance encore plus faible de 356 445 km.

Pour en savoir plus :

Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE, UPMC/CNRS/Observatoire de Paris/Université Lille 1)Nouvelle fenêtre



10/11/16