Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Microfluidique pilotée par la lumière

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Microfluidique pilotée par la lumière

Applications pour la chimie et la biologie

Est-il possible d’explorer le vivant ou de réaliser de nouvelles réactions chimiques, tout en réduisant les quantités de réactifs et de déchets et en minimisant fortement les coûts ? « Oui, répond Damien Baigl, professeur dans l’unité mixte de recherche P.A.S.T.E.U.R. (CNRS/ENS/UPMC). Avec le programme Émergence(s) de la Ville de Paris, je propose de développer des « laboratoires sur puce » pilotables par la lumière permettant de manipuler des systèmes chimiques ou biologiques en très petites quantités. »

 

La microfluidique recouvre l’ensemble des technologies qui servent à manipulent de très petits volumes de fluides (femto- à microlitre) grâce à des canaux eux-mêmes de petite taille (inférieurs à 1 millimètre).

 

Jusqu’à très récemment, le mouvement des fluides était en général contrôlé via des éléments mécaniques (pompes, vannes) ou électriques (électrodes) miniaturisés. Le projet propose un système utilisant la lumière comme vecteur des liquides circulant dans les « laboratoires sur puce ».

 

Transition réversible induite par illumination UV entre un écoulement microfluidique laminaire continu et un régime de production de microgouttes. © Damien Baigl

 

En l'absence de contact physique avec le dispositif, les liquides ont des chances d’être moins contaminés. Ces nouveaux dispositifs simplifiés, moins fragiles et moins chers pourront être ensuite reconfigurés à la demande en fonction des applications désirées.

 

Ce projet devrait permettre d’améliorer les performances et la précision de certains dispositifs déjà existants comme des appareils d’analyse miniatures à haute sensibilité, des microréacteurs chimiques ou biochimiques, des systèmes de manipulation de cellules ou des systèmes d’identification de nouvelles protéines. De nouvelles perspectives s’offrent donc aussi bien aux chimistes qu’aux biologistes ou aux physiciens.

 

Pour en savoir plus :

L’unité mixte de recherche PASTEURNouvelle fenêtre (CNRS/ENS/UPMC)

 

L'équipe de Damien BaiglNouvelle fenêtre

 

Vignette : Déplacement, piloté par la lumière, d'une goutte flottante le long d'un trajet en forme de coeur. © Damien Baigl

 



06/11/12