Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Océan, atmosphère, climat, observations spatiales à l’UPMC

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Océan, atmosphère, climat, observations spatiales à l’UPMC

Une expertise en recherche et en enseignement

 

Laurence Picon est professeur à l’UPMC. Après avoir été co-responsable de la spécialité « Océan atmosphère climat observations spatiales » (OACOS), elle dirige actuellement la mention de master « Sciences de l’Univers, Environnement, Ecologie ». Au laboratoire de météorologie dynamique (LMD, CNRS/ENS/École polytechnique/UPMC), ses travaux de recherche portent sur l’étude des mécanismes climatiques liés à la vapeur d’eau dans la troposphère tropicale, à partir d’observations spatiales et de simulations climatiques. Elle revient sur l’enseignement de la discipline à l’UPMC.

 

D. R.

 

Le devenir de nos sociétés est largement conditionné par une connaissance précise et quantitative des lois et des interactions qui régissent les milieux où elles vivent. La mention SDUEE couvre ce spectre très large, s’appuyant sur les connaissances de trois grands domaines : la terre solide, ses enveloppes fluides et les organismes vivant dans ces milieux. Elle s’applique à développer chez les étudiants les capacités à appréhender les interactions entre les milieux naturels, les écosystèmes et les sociétés humaines, par une grande variété de thématiques permettant d'accéder à la complexité des champs de connaissances et à la diversité des débouchés tant académiques qu’au sein du milieu industriel.

 

Le Master « Sciences de l’Univers, Environnement, Écologie » (SDUEE) créé en 2004, est un des départements de l'UFR TEB (Terre, Environnement, Biodiversité). Il s’adresse à des étudiants possédant une licence scientifique (sciences de la vie, sciences de la Terre, sciences physique, chimie, mathématiques appliquées, sciences de l’ingénieur) et propose dix spécialités permettant aux étudiants de se former à l’étude des grandes questions scientifiques environnementales et plus particulièrement des problèmes liés aux changements climatiques sous différents aspects.

 

   

D. R.

 

Au sein de cette mention de master, la spécialité Océan-Atmosphère-Climat et Observations Spatiales, permet aux étudiants d’acquérir de solides connaissances concernant la compréhension, la modélisation et l’observation des processus dynamiques et physiques du système climatique. Elle vise à former des étudiants ayant de bonnes connaissances en mathématiques, physique ou sciences de l’ingénieur, en s’appuyant très largement sur les compétences des enseignants-chercheurs et chercheurs de l’Institut Pierre Simon Laplace. Elle constitue une formation très bien reconnue au niveau national et international.

 

Pour en savoir plus :

 

Master « Sciences de l’Univers, Environnement, Écologie »Nouvelle fenêtre

 

Laboratoire de météorologie dynamique (LMD, CNRS/UPMC/ENS/École polytechnique)Nouvelle fenêtre

 

UFR TEB (Terre, Environnement, Biodiversité)Nouvelle fenêtre



24/07/13