Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Le noyau de Saturne : un important réservoir de dissipation de marée

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Le noyau de Saturne : un important réservoir de dissipation de marée

L'éloignement progressif des lunes de Saturne est le résultat de la dissipation produite par les interactions gravitationnelles entre chaque satellite et leur planète. Les observations ayant récemment permis de la quantifier ont révélé un éloignement dix fois plus rapide qu'attendu, posant la question de l'origine de cette forte dissipation. Les théories antérieures à ces résultats observationnels ne s'étant attachées qu'à la modélisation des processus dissipatifs à l'oeuvre dans l'épaisse enveloppe de gaz de Saturne l'avaient, en effet, largement sous-estimée.

 

Écoulement de marée d'équilibre dans le noyau solide de Saturne, induit par l'un de ses satellites perturbateurs dont la direction est indiquée par la flèche orange. L'axe de rotation est donné par la flèche rouge (extraite de Remus, Mathis, Zahn & Lainey 2012).

 

Les scientifiques ont découvert que le noyau dense de Saturne, fait d'un mélange de roches et de glaces, est à même de fournir une dissipation de marée dans Saturne suffisante à la migration de ses satellites, malgré sa petite taille.

 

Françoise Remus a effectué sa thèse entre 2010 et 2013, financée par l’UPMC et codirigée par l'Observatoire de Paris et le CEA. Elle est aujourd’hui en ATER et poursuit ses travaux à l’IMCCE.



20/01/14