Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Le climat du dernier millénaire

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Direction de la communication

 

Marie Pinhas-Diena, responsable de la communication scientifique l T. 01 44 27 22 89 l M. marie.pinhas@upmc.fr

Le climat du dernier millénaire

Déterminer les causes de l’optimum médiéval chaud au début du dernier millénaire et de la période froide qui lui a succédé est un véritable défi. La comparaison des températures reconstruites aux résultats des nouvelles simulations numériques à la base du 5e rapport du Giec révèle le rôle prépondérant du volcanisme avant le XXe siècle. Des incertitudes entourent néanmoins ces résultats. Les estimations des variations du forçage solaire et les processus par lesquels l’activité du Soleil peut agir sur le climat restent insuffisamment contraints. La signature spatiale des anomalies climatiques reconstruites suggère également l’influence des variations internes du climat via les variations lentes de la circulation océanique de grande échelle. Par Myriam Khodri, Didier Swingedouw, Juliette Mignot, Marie-Alexandrine Sicre, Emmanuel Garnier, Valérie Masson-Delmotte, Aurélien Ribes et Laurent Terray.

 

L’ex-voto de la Susanne Marguerite, conservé à la cathédrale de La Rochelle, est une huile sur toile de 80x63cm. Le tableau relate la tempête que le brick « La Susanne Marguerite » a dû affronter en 1768 et qui a concerné toute cette partie du littoral charentais. L’ex-voto désigne généralement un tableau religieux de dimension réduite que l’on accrochait (et que l’on accroche toujours d’ailleurs dans certaines régions) dans les églises catholiques. Littéralement, ce mot latin signifie « en conséquence d’un vœu », autrement dit un tableau offert à Dieu, la Vierge et aux Saints en conséquence d’une grâce obtenue. Très fréquents dans les pays catholiques (Europe et Amérique du Sud), ils représentent régulièrement des extrêmes climatiques et, parmi eux, beaucoup traitent des tempêtes. D. R.

Pour en savoir plus :

Lire l’article dans son intégralitéNouvelle fenêtre.

 

Laboratoire d'océanographie et du climat : expérimentations et approches numériques, (LOCEAN/IPSL, UPMC/CNRS/IRD)Nouvelle fenêtre

 

Environnements et paléoenvironnements océaniques et continentaux, (EPOC, Université de Bordeaux/CNRS)Nouvelle fenêtre

 

Littoral, environnement et sociétés (LIENSs, Université de La Rochelle/CNRS)Nouvelle fenêtre

 

Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE/IPSL, CEA/CNRS/UVSQ)Nouvelle fenêtre

 

Centre national de recherches météorologiques - Groupe d’étude de l’atmosphère météorologiqueNouvelle fenêtre (Météo-France/CNRS)

 

Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifiqueNouvelle fenêtre



15/05/15