Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

spécialité SAR - Systèmes et applications réparties (M2)

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

A voir

spécialité systèmes et applications réparties (M2)

Les systèmes et applications répartis s'exécutent sur un ensemble de machines connectées en réseau. Ils sont un assemblage de composants qui coopèrent pour réaliser un objectif commun en utilisant le réseau comme un moyen d'échanger des données. Internet est un cas typique de systèmes répartis : chaque composant (navigateur, serveur général ou offrant des services spécifiques) participe à la réalisation des services offerts aux utilisateurs. D'autres applications peuvent être citées comme l'utilisation de "grilles de machines" pour réaliser des calculs complexes. Notons que les machines les plus puissantes du monde sont presque toutes des assemblages de parfois plusieurs centaines d'ordinateurs de type "PC" ; les applications qui s'exécutent sur ces systèmes utilisent intensivement le réseau et sont vues comme des applications réparties.

La conception et le développement de ces systèmes est un problème difficile qui nécessite :

des infrastructures capables de supporter la coopération entre les composants du système,
des applications dont il faut assurer que le comportement reste déterministe quelles que soient les conditions d'exécution,
la prise en compte de contraintes (temps-réel, empreinte mémoire ou toute autre contrainte) dans l'exécution.
Cette spécialité s'appuie sur le savoir faire des institutions suivantes :

le Laboratoire d'Informatique de l'Université Pierre & Marie Curie (LIP6),
le Laboratoire Traitement et Communication de l'Information (LTCI) de TELECOM ParisTech (anciennement ENST),
l'Institut de Recherche et de Coordination Acoustique/Musique (IRCAM).

Mots clés

informatique, logiciels répartis, bases de données, réseaux, Internet

Débouchés professionnels

La spécialité Systèmes et Applications Répartis (SAR) a pour objectif de former des spécialistes en conception et développement de systèmes répartis, capables de comprendre et mettre en oeuvre les méthodes, techniques et mécanismes de la discipline. Les débouchés concernent autant le monde industriel que les centres de recherche (universitaires ou industriels).

Les débouchés vers le monde industriel sont ceux d'experts dans la réalisation d'infrastructures pour les systèmes répartis, la conception/réalisation d'applications réparties et/ou embarquées, l'intégration de systèmes et la conception et mise en oeuvre de bases de données réparties.

Les débouchés vers le monde académique sont des doctorats dans les domaines suivants : systèmes pair-à-pair, adaptables et à large échelle ; modélisation/analyse/réalisation d'applications réparties fiables (i.e. dont le comportement est déterministe) ; analyse/réalisation de systèmes répartis partiellement embarqués et soumis à des contraintes temps-réel et informatique musicale (prise en compte d'aspects multi-media).

Organisation

La spécialité SAR propose cinq parcours. Les quatre premiers sont purement informatiques :

  • Conception et Réalisation d'Applications Réparties (CRAR),
  • Systèmes Répartis et Middleware (SRM),
  • Systèmes Répartis Embarqués ou Temps-Réel (SRETR),
  • Spécialisation en Ingénierie des Applications Réparties (SIAR),
  • Le cinquième parcours, Acoustique, traitement du signal et informatique appliqués à la musique (ATIAM), est pluri-disciplinaire. Il mêle l'informatique avec l'acoustique et le traitement du signal. Ce parcours se déroule sur le campus de Jussieu en M1 et à l'IRCAM en M2. Pour suivre cette spécialité, la pratique d'un instrument de musique est conseillée.
Publics visés

La spécialité SAR s'adresse aux étudiants titulaires d'une Licence d'Informatique (ou équivalence). La spécialité SAR pourra également accueillir sur dossier, au niveau du 3ème semestre, des étudiants qui auront effectué leur première année de Master dans une autre école ou université française ou étrangère.

Pour intégrer la spécialité SAR, il faut avoir du goût pour les applications à forte dominante système (applications Internet, applications parallèles ou réparties, applications temps-réel ou embarquées, bases de données, etc.).

Les prérequis de la première année pour SAR relèvent des connaissances et concepts acquis au niveau d'une Licence d'informatique. Ils sont par contre centrés sur les notions de base en système (utilisation et mécanismes), en réseaux et en architecture. Une bonne connaissance des techniques de programmation impérative et objet est nécessaire ; des notions de programmation concurrente sont recommandées.

Admission en formation continue
Dans le cadre d’une reprise d’études et/ou d’une validation des acquis, les salariés, demandeurs d’emploi,… avec expérience professionnelle, ayant interrompu leurs études initiales depuis plus de 2 ans, doivent contacter directement le service de formation continue de l’UPMC.
Contact : 01.44.27.82.82
Email: formation.continue@upmc.fr
Site : http//:www.fc.upmc.fr
Coordonnées
Coordonnées
Responsable
KORDON Fabrice

Responsable administratif
LE COMTE Aliénor
01 44 27 31 20
master.info.sar@upmc.fr
Adresse


tél.

En savoir +

picto-fleche   Site de la mention : http://www-master.ufr-info-p6.jussieu.fr/lmd
picto-fleche   Page de la composante



13/06/14