Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Master de biologie intégrative et physiologie

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

A voir

Année 2016/2017 :

Calendrier universitaireNouvelle fenêtre

Modalités de contrôle des connaissances :

MCC licenceNouvelle fenêtre

MCC masterNouvelle fenêtre

 

Année 2017/2018 :

Calendrier universitaireNouvelle fenêtre

Arrêté relatif aux inscriptionsNouvelle fenêtre

Modalités de contrôle des connaissances :

MCC LicenceNouvelle fenêtre

MCC MasterNouvelle fenêtre

MCC MEEFNouvelle fenêtre

 

Scolarités :

Master de biologie intégrative et physiologie

L’objectif est de former des spécialistes de haut niveau aux concepts les plus récents de la biologie intégrative et de la physiologie.

La mention recouvre un large champ disciplinaire allant de la biologie du vieillissement, à la biologie et bioressources marines, la physiopathologie, à la nutrition et aux neurosciences.

La mention forme les étudiants à appréhender les mécanismes qui sous-tendent les différentes fonctions physiologiques à tous les niveaux d’intégration auxquelles elles se manifestent : depuis la cellule jusqu’à l’organisme dans son entier, dans ses états normaux et pathologiques, chez les animaux ou l’homme.

Au-delà des connaissances scientifiques, la mention met en oeuvre l’acquisition de compétences transversales, conceptuelles et méthodologiques, nécessaires à l’insertion professionnelle et/ou à la poursuite d’études doctorales.

 

Quatre programmes à l'international sont proposés.

Compétences

Il s'agit de donner des bases fondamentales scientifiques de la biologie dans différents domaines pour développer une réelle culture de la biologie théorique et pratique en plus d’une spécialisation choisie par l’étudiant.

Débouchés professionnels

Après un M2 de la mention Biologie intégrative et physiologie, s’ouvre la voie aux écoles doctorales, en particulier de l’UPMC ou d’autres universités. Elle prépare aux métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur dans les disciplines de physiopathologie, neurosciences, sciences du végétal, nutrition et biologie et physiologie comparées.

Cette formation permet aux étudiants d’être embauchés sur des postes d’ingénieur très divers, tant en entreprise que dans la fonction publique et dans différents secteurs d’activité : santé, pharmacie, cosmétique, industrie agro-alimentaire, restauration collective, éducation nutritionnelle…

Organisation

5 parcours types sont proposées dans ce master :

Ce parcours a pour objectif de donner à l’étudiant une vision précise de la physiologie moderne animale et des mécanismes physiopathologies qui conduisent aux maladies. Elle lui permettra d'accéder à la recherche biomédicale ou aux métiers qui lui sont associés. L’étudiant s'intéressera au cours du deuxième semestre aux grandes fonctions nécessaires à l’homéostasie du milieu intérieur. Ces bases permettront à l'étudiant de M2 d’appréhender l’origine moléculaire et cellulaire des pathologies abordées dans cette spécialité et les moyens thérapeutiques actuels et/ou en développement permettant de lutter contre ces pathologies.

Les neurosciences représentent un champ disciplinaire extrêmement vaste dont les enjeux sont essentiels aussi bien sur le plan fondamental (comprendre le cerveau) que sur celui de ses applications multiples (par exemple dans le domaine de la Santé). Ces dernières années des succès spectaculaires ont été obtenus grâce à l’introduction de modèles animaux variés sur le plan phylogénétique, au raffinement des outils de la biologie moléculaire et de la génétique, aux progrès majeurs de l'imagerie cérébrale et plus généralement des techniques d'investigation fonctionnelle, au développement de nouveaux outils mathématiques et de modélisation, ou encore à la mise au point d’interfaces cerveau-machine. Ces nouvelles approches, qui impliquent de nombreuses disciplines de la biologie, de la physique, de l’informatique, des mathématiques, de la psychologie cognitive, ont transformé en profondeur aussi bien les analyses au niveau moléculaire que l'étude des fonctions physiologiques les plus élaborées du cerveau et, plus largement, du système nerveux. Ne serait-ce qu’en raison de l’impact économique considérable des pathologies du système nerveux dans les budgets de la santé, les neurosciences font l’objet d’un développement très soutenu sur le plan national et international.

 

Deux thématiques sont proposées dans ce parcours type :

  • Neurosciences cellulaires et intégrées,
  • Neurosciences cognitives et comportementales.

Les biotechnologies marines désignent à la fois la recherche et l’utilisation des bioressources marines (micro-organismes, macro-algues, métazoaires), ainsi que l’utilisation d’outils biotechnologiques et d’industrialisations issues de la biologie marine. Ce parcours de haut niveau a pour vocation de former les cadres scientifiques de demain en biologie et biotechnologies marines pour répondre aux défis de la recherche et de l’innovation.

L’objectif de ce parcours est de donner aux étudiants les compétences pour évaluer les futurs enjeux stratégiques, économiques et sociétaux de la nutrition. Il s’agit de compléter leur cursus scientifique universitaire par une formation donnant une large place à la recherche et au développement, à l’analyse des relations aliments-qualité-santé, au rôle préventif de l’alimentation, à l’évaluation et à l’expertise, aux questions réglementaires, à l’analyse des dangers, des risques alimentaires et leur maîtrise.

Elle vise à former des cadres "nutrition-qualité-santé" dans le domaine de la qualité et de la sécurité sanitaire des aliments et de la communication nutritionnelle
Réseau des anciens : consultez le site  créé par les diplômés, regroupant des informations sur cette spécialité, les métiers à l'issue du M2, des interviews des anciens, etc.

L’objectif de ce parcours est double. D’une part, il s’agit de connaître les mécanismes cellulaires et moléculaires sous-tendant le vieillissement et la longévité. Et d’autre part, elle vise à comprendre les relations entre le vieillissement normal et pathologique des principaux organes et fonctions. Il est donc question d’analyser sur des modèles variés et chez l’homme son évolution au cours du temps et en fonction de facteurs environnementaux.

Publics visés

Cette mention de Master est ouverte à un public, en formation initiale ou continue, souhaitant obtenir une formation de haut niveau.

Les mentions de licence recommandées pour accéder au M1 :

  • Sciences de la vie
  • Sciences de la vie et de la Terre
  • Sciences pour la santé

L'accès par Validation des Acquis et de l'Expérience est possible sous réserve de l'avis des jurys compétents. Se renseigner auprès du service de la formation continue.

La mention accueille en M2, sur dossier, les étudiants en médecine, dentaire, pharmacie ainsi que des étudiants ingénieurs et vétérinaires ou ayant suivi une première année de master dans une université ne proposant pas ces spécialités.

Admission

Admission - du 19 avril au 30 juin

Toute personne désireuse de s’inscrire en master à l’UPMC doit satisfaire aux formalités de candidatures suivantes :
1.    Solliciter une demande de candidature en ligne dans une mention de master à partir du 19 avril.

2.    Adresser un dossier complété des justificatifs exigés et listés ci-dessous jusqu’au 30 juin inclus, le cachet de La Poste faisant foi.

  • CV incluant les expériences professionnelles et les stages
  • Lettre de motivation
  • Relevés de notes depuis le baccalauréat (inclus) jusqu’au 5ème semestre de Licence (inclus) ou l’année la plus élevée
  • Éventuelle(s) certification(s) d’un niveau de langue
  • Parcours type envisagé(s) au sein de la mention

Attention : la candidature n’est effectivement prise en compte par l’UPMC qu’à partir du moment où le dossier de candidature est adressé par le candidat à l’UPMC, complété des justificatifs listés.

 

3.    La date de réception du dossier par l’administration est automatiquement notifiée au candidat. Tout dossier déposé selon une procédure inadaptée, après les échéances fixées, ou toujours incomplet après notification de l’administration, sera rejeté.

4.    Le cas échéant, l’examen du dossier pourra être complété par un entretien.

 

Pour plus d’informations : Consulter la page dédiée.

Admission en formation continue
Dans le cadre d’une reprise d’études et/ou d’une validation des acquis, les salariés, demandeurs d’emploi,… avec expérience professionnelle, ayant interrompu leurs études initiales depuis plus de 2 ans, doivent contacter directement le service de formation continue de l’UPMC.
Contact : 01.44.27.82.82
Email: formation.continue@upmc.fr
Site : http//:www.fc.upmc.fr
Coordonnées
Coordonnées
Responsable
Patricia SERRADAS

Responsable administratif
Armelle DE TORCY

armelle.de_torcy@upmc.fr
Adresse
Université Pierre et Marie Curie
Bâtiment B - 3e étage - porte 314
9, quai Saint-Bernard 75005 Paris

Scolarité M1 :
Hortence MASSALA
01 44 27 23 89 - hortence.massala@upmc.fr

Scolarité M2 :

Marine CATRICE
01 44 27 32 06 - marine.catrice@upmc.fr
- Neurosciences
- Nutrition, qualité et santé

Delphine LENOIR
01 44 27 23 88 - delphine.lenoir@upmc.fr
- Physiologie, métabolisme et physiopathologie
humaines
- Biologie et bioressources marines
- Biologie du vieillissement et de la longévité


En savoir +

picto-fleche   Site de la mention : http://www.master.bi.upmc.fr
picto-fleche   Page de la composante



25/04/17