Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Parcours Biologie cellulaire, Biologie du développement et Biologie des cellules souches (M2)

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

A voir

Parcours Biologie cellulaire, Biologie du développement et Biologie des cellules souches (M2)

Ce parcours propose une formation scientifique dans les domaines de la biologie cellulaire, de la biologie du développement, de la biologie des cellules souches et de l’oncogenèse. Les étudiants acquièrent une vision globale des mécanismes fondamentaux du vivant et de solides bases, à la fois théoriques et pratiques, en biologie cellulaire (organisation structurale et fonctionnelle des cellules, trafic intracellulaire, régulations et dérégulations du cycle cellulaire, mécanismes de communication et de signalisation, techniques d’imagerie cellulaire), en biologie du développement (mécanismes moléculaires et cellulaires dans le développement embryonnaire, relations développement-vieillissement-cancérogenèse, effets de l’environnement sur le développement) et en biologie des cellules souches (cellules souches embryonnaires et adultes, mécanismes de régulation des cellules souches et concepts de niche, cellules souches cancéreuses, thérapies cellulaires et médecine régénérative, questions éthiques et juridiques). Ces domaines contribuent également pour une part importante à la modélisation et à l’étude des maladies complexes, notamment en cancérologie.

Au travers des formations fondamentales et des formations dans les domaines disciplinaires, amorcées en M1 et développées en M2 jusqu’à la frontière des connaissances, les étudiants acquièrent des compétences à la fois théoriques et pratiques et s’approprient les outils conceptuels et méthodologiques qui permettent une approche intégrée du vivant, de la cellule à l’organisme. L’enseignement a lieu principalement sur le campus Jussieu (master 1 et master 2). Certaines unités d’enseignement sont délocalisées dans les stations biologiques marines de l’UPMC, à Villefranche-sur-Mer (niveau M2, thématique Biologie du développement) et à Roscoff (niveau M1 et M2, Biologie cellulaire et Biologie du développement). Nos partenariats privilégiés avec les instituts parisiens, Institut Curie , Institut Pasteur, École Normale Supérieure de Paris , Institut de Biologie Physico-Chimique , Institut du Fer-à-Moulin , Muséum National d’Histoire Naturelle  permettent l’accueil des étudiants de la spécialité, au niveau M2,  dans des formations de haut niveau où ils côtoient des doctorants et des post-doctorants avec un recrutement international.

La réalisation d’un stage d’une durée maximale de six mois dans un laboratoire de recherche académique ou plus rarement en entreprise, permettra aux étudiants de parfaire leur formation pratique et théorique et de découvrir leur futur environnement professionnel. L’objectif principal est de les préparer à poursuivre en doctorat, soit en France, soit à l’étranger.

Nos partenariats avec les universités européennes associées aux deux programmes internationaux de master affiliés à la spécialité offrent aux étudiants inscrits dans ces programmes la possibilité de suivre des enseignements théoriques et d’effectuer un stage long dans des instituts de recherche associés aux universités partenaires à l’étranger (Université de Lisbonne, Portugal ; Université de Maastricht et Erasmus Medical Center, Pays-Bas ; Université Pompeu Fabra et Université de Barcelone, Espagne).

Compétences

Compétences disciplinaires :

  • Avoir une maîtrise approfondie des concepts et des méthodes en biologie moléculaire et cellulaire,
  • Avoir des compétences approfondies dans la thématique abordée,
  • Savoir mettre en œuvre une démarche expérimentale.

Compétences transversales :

  • Savoir présenter oralement des concepts et problématiques scientifiques,
  • Savoir gérer les ressources bibliographiques (bases de données, journaux scientifiques en ligne) et maîtriser la littérature scientifique liée au domaine biologique concerné,
  • Avoir une capacité de synthèse mise en œuvre lors de la rédaction et la présentation orale de mémoires et projets,
  • Savoir faire une analyse critique de résultats scientifiques puisés dans la littérature ou obtenus lors du stage,
  • Savoir utiliser ses connaissances et faire preuve de créativité pour poser puis résoudre un problème scientifique,
  • Avoir une capacité d’apprentissage et d’adaptation,
  • Savoir organiser son travail et travailler en équipe,
  • Savoir communiquer ses résultats (exposé oral ou sur poster, rédaction de rapport écrit) et défendre un projet devant un jury,
  • Savoir apprécier la qualité et la pertinence d’un travail ou d’une démarche scientifique,
  • Maîtriser l’anglais scientifique (l’objectif est d’atteindre un niveau certifié B2; une UE d’anglais obligatoire est suivie en M1).

 

Mots clés

Biologie cellulaire, biologie du développement, biologie des cellules souches, oncogenèse, biochimie, génétique, immunologie, biologie moléculaire.

Débouchés professionnels

A l’issue du parcours de master 2, les étudiants s’orientent principalement vers la recherche fondamentale ou appliquée dans différents domaines de la biologie :

  • Préparation d’une thèse de doctorat d’université (70 à 80 % des étudiants),
  • Insertion dans les métiers de la recherche et du développement dans le milieu académique (universités ou grands organismes, CNRS, INSERM, CEA, INRA,…) ou en entreprise.

Certains étudiants choisissent également de compléter leur formation :

  • dans la continuité de leur projet professionnel initial (médecins, pharmaciens, ingénieurs),
  • pour acquérir une double compétence (en sciences bioinformatique, physiologie, etc…-, en marketing ou management, en valorisation, en recherche clinique, en sciences politiques, …).

La liste (non exhaustive) des postes occupés actuellement par des anciens étudiants de la spécialité comprend : enseignant-chercheur et chercheur d’organismes de recherche publics (universités françaises et étrangères, CNRS, CEA, INSERM, INRA,…) ou de droit privé (Institut Pasteur, entreprises de R et D), ingénieur d’étude, chargé d’information médicale en industrie pharmaceutique, technico-commercial en biotechnologies, attaché de recherche clinique, enseignant du secondaire…

Organisation

Quatre parcours de référence sont proposés :

  • Biologie cellulaire,
  • Biologie du développement,
  • Biologie des cellules souches,
  • Bases moléculaires de l’oncogenèse.

Deux programmes internationaux sont adossés au parcours de référence. Ils incluent une mobilité de six mois au minimum dans l’une des universités européennes partenaires.

  • Master international: From molecular developmental biology to biomedicine, evolution and systems biology,
  • International master in cell and stem cell biology.
Publics visés

La spécialité est ouverte :

  • aux étudiants titulaires d’une licence de biologie,
  • aux étudiants en médecine, pharmacie ou école vétérinaire,
  • aux élèves des écoles normales supérieures et des grandes écoles d’ingénieurs,
  • aux étudiants étrangers justifiant de diplômes équivalents.
Admission

L’admission en M2 se fait par l’intermédiaire d’un dossier de candidature créé sur un site dédié de l’UPMC , qui est ouvert de mi-Avril à fin Juin. Les étudiants dont le dossier est présélectionné sont ensuite convoqués à la fin du mois de Juin pour un entretien avec l’équipe pédagogique.

Pour les étudiants titulaires d’une licence de biologie, notamment la licence de Sciences et Technologies, mention Sciences de la Vie de l’UPMC, il est tenu compte des résultats académiques et de l’adéquation du programme de Master 1 (choix des Unités d’Enseignement) pour intégrer le niveau Master 2.

Les étudiants en médecine et pharmacie, les élèves des grandes Écoles et des Écoles Vétérinaires doivent justifier d’une formation initiale équivalente au master 1 dans les domaines d’intérêt du parcours (formation médecine-Sciences, École de l’Inserm, formation en biologie moléculaire et cellulaire….) En fonction de leur formation, ils peuvent être intégrés directement en Master 2.

La spécialité offre environ 60 places par an en Master 2.

Admission en formation continue
Dans le cadre d’une reprise d’études et/ou d’une validation des acquis, les salariés, demandeurs d’emploi,… avec expérience professionnelle, ayant interrompu leurs études initiales depuis plus de 2 ans, doivent contacter directement le service de formation continue de l’UPMC.
Contact : 01.44.27.82.82
Email: formation.continue@upmc.fr
Site : http//:www.fc.upmc.fr
Coordonnées
Coordonnées
Responsable
SOBCZAK-THÉPOT Joëlle

Joelle.Sobczak_Thepot@upmc.fr
Responsable administratif
MESSIAS Aurélie
01 44 27 34 36
master.bmc@upmc.fr
Adresse
Université Pierre et Marie Curie
Département de formation
Biologie moléculaire et cellulaire
Master "Sciences, Technologies, Santé"

Tour 33/34
Bureau 111, 1er étage
4 place Jussieu
75252 Paris Cedex 05

tél. 01 44 27 34 36

master.bmc@upmc.fr
Scolarité
SARRAZIN Célina
01 44 27 88 85
celina.sarrazin@upmc.fr

En savoir +

picto-fleche   Site de la mention : http://www.master.bmc.upmc.fr
picto-fleche   Page de la composante



24/01/17