Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

cours en ligne Banyuls

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

A voir

Année 2016/2017 :

Calendrier universitaireNouvelle fenêtre

Modalités de contrôle des connaissances :

MCC licenceNouvelle fenêtre

MCC masterNouvelle fenêtre

 

Scolarités :

La station marine de Banyuls à portée de clic

C’est une première pour la station marine la plus méridionale de l’UPMC. Dès la rentrée 2015, l’observatoire océanologique de Banyuls (UPMC/CNRS) ouvrira une plateforme de cours en ligne aux étudiants de licence des établissements membres de Sorbonne Universités. Proposée par Yves Desdevises et Raphaël Lami, tous deux enseignants-chercheurs, e-marin'lab initiera à la biologie marine par une pédagogie innovante. A ce titre, elle a été retenue par le Collège des licences de la Sorbonne en mai 2014.

« Nous sommes ravis que le Collège des licences de la Sorbonne ait retenu le projet que nous avons monté avec l’aide de nos collègues des stations de Roscoff, Villefranche-sur-mer et du MNHN ! », s’enthousiasme Yves Desdevises. « Le temps de réunir les contenus pédagogiques et de mettre la plateforme en oeuvre, et nous pourrons par exemple proposer des enseignements en écologie marine dès la rentrée 2015 ». Ludiques, dispensés à des petits groupes d’étudiants par sessions de 20 minutes, les enseignements d’e-marin'lab mélangeront animations, textes et vidéos. Des serious games simuleront également des séances de travaux pratiques dans les laboratoires de la station.

Le modèle proposé par l’équipe de Banyuls s’apparentera ainsi à des Small Private Online Courses (SPOC) qui seront rattachés à des unités d’enseignement (UE) déjà existantes au sein des établissements de SU. « Le but n’est pas de faire des UE indépendantes mais de les articuler avec les cours actuels en présentiel », précise Raphaël Lami. Les étudiants qui souhaitent participer pourront aussi s’autoévaluer grâce à des quizz sur les enseignements qu’ils auront suivis.

La formule mise en Âœuvre par l’équipe de l’observatoire roussillonnais se veut attractive. « Notre domaine évoque le voyage, l’aventure… C’est un bon vecteur pour motiver les étudiants et leur insuffler le désir d’apprendre. Nous susciterons peut-être des vocations », ajoute Yves Desdevises. La station, habituée à recevoir des étudiants de master et de doctorat, se recentre ainsi sur les enseignements de premier cycle. Elle contribue à développer l’autonomie des étudiants et s’inscrit dans la dynamique de l’UPMC visant à limiter l’échec en premier cycle. « L’enseignement en ligne peut être un bon moyen d’aider les jeunes étudiants à mieux s’insérer en licence », concluent les chercheurs.

 

En savoir plus

Le collège des licences de la SorbonneNouvelle fenêtre

Le projet Immersion porté par l'observatoire océanologique de Villefranche-sur-mer (UPMC/CNRS)

 

Crédits photo : UPMC - Laurent Ardhuin



10/07/14