Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Rencontre autour des mathématiques

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Recevez nos informations

La direction de la culture de l'UPMC organise tout au long de l'année des évènements culturels sur les sites de Jussieu et des Cordeliers.

Pour recevoir régulièrement des informations sur ces événements, envoyez-nous un courriel avec vos prénom, nom et adresse mail à info.culture@upmc.fr.

 

Nous vous ...

» En savoir +

Contact

Direction de la culture
UPMC - BC 603
4, place Jussieu 75252 Paris cedex 05
Tél. : 01 44 27 21 00
info.culture@upmc.fr

  • Directrice par intérim : Sophie Cluet
  • Chargé de mission Science-Société : Pierre Chirsen tél. 01 44 27 29 13

Rencontre autour des mathématiques

Sciences à coeur

SCIENCES A COEUR - Saison 2

Rencontre autour des mathématiques : Modélisation et simulation pour le secteur médical

Pour faire connaissance avec les mathématiques appliquées,
développant des outils pour diverses disciplines scientifiques ou pour l’industrie,
pour en savoir plus sur les recherches à l’interface entre mathématiques et sciences du vivant,
nous vous invitions à rencontrer un mathématicien d’exception,
le professeur Yvon Maday,
lors d’une conférence citoyenne jeudi 25 mars 2010 à 17h45

avec la présence exceptionnelle de Sir John Ball, docteur Honoris Causa de l’UPMC
UPMC – Université Pierre et Marie Curie, Campus de Jussieu - Amphithéâtre Jacques-Monod, Tour 42 – niveau rez-de-chaussée.

Résumé de la conférence

Le retour des applications comme moteur de la recherche en mathématiques est relativement récente.

Le laboratoire Jacques Louis Lions, fondé il y a 40 ans, est un des pionniers de la recherche en mathématiques appliquées. Regroupant de grandes personnalités internationalement reconnues, son activité s’appuie sur trois « piliers » : l’analyse théorique, les méthodes numériques et la simulation numérique (création de codes et réalisations de modèles pour les ingénieurs) pour des modélisation par des équations aux dérivées partielles.

Yvon Maday, directeur de ce laboratoire, nous fera découvrir les travaux actuellement menés et nous expliquera en quoi la recherche dans ce domaine ne peut exister que grâce à des relations étroites avec, d’une part, les spécialistes d’autres disciplines, et, d’autre part, le monde industriel (des grands groupes voituriers aux des PME du domaine biomédical).

En effet, en mathématiques appliquées, plus encore que dans les autres domaines de recherche, l’échange entre scientifiques est primordial pour trouver des solutions à des problèmes complexes… mais aussi pour que de nouveaux « questionnements » émergent !

Afin d’illustrer la démarche sur un exemple phare, Yvon Maday nous présentera comment, dans le domaine biomédical, cliniciens et mathématiciens sont amenés à réfléchir ensemble aux moyens de passer du physiologique – de ce qu’on peut obtenir par observation du fonctionnement de l’organe –
au phénoménologique – comprendre les processus qui sous-tendent son fonctionnement.
Ainsi, et grâce à des modélisations, on peut faire varier différents paramètres lors de simulations pour mieux comprendre les causes de certaines maladies, ou encore étudier « en direct » les réactions qui peuvent survenir dans des pathologies variées. Il devient possible de mieux voir pour comprendre, apprendre et éventuellement agir, contrôler, optimiser.

Vous souhaitez en savoir plus ? Alors venez rencontrer Yvon Maday, ce mathématicien qui modélise le vivant,  et n’oubliez pas de vous inscrire pour vous assurer une place !

 

Yvon Maday © UPMC / Olivier Fried

Yvon MADAY


Yvon Maday est professeur de mathématiques à l’UPMC, directeur du laboratoire Jacques Louis Lions depuis 2001. Ce laboratoire, fondé il y a 40 ans, est l’un des pionniers pour s’être tourné vers les mathématiques appliquées.
Spécialiste de l’analyse numérique et des approximations des équations aux dérivées partielles, Yvon Maday est l’auteur de travaux qui s’appliquent notamment aux phénomènes d'interaction fluide-structure, à la modélisation et la simulation d'écoulement biologiques et aux méthodes numériques en chimie quantique.
Il est par ailleurs à l'origine de trois méthodes numériques mondialement utilisées : la méthode des joints-mortiers pour le calcul parallèle, la méthode pararéelle pour les équations différentielles, et la méthode des bases réduites adaptatives pour le contrôle optimal. Les applications industrielles de ces techniques sont aujourd'hui nombreuses.
Yvon Maday est également consultant pour l’ONERA et président du comité scientifique de la Société Mathématiques Appliquées et Industrielles (SMAI).
Il a reçu en 2009 le prix Jacques Louis Lions.

3 questions à Yvon Maday


A quoi / A qui devez-vous votre vocation scientifique ?
Tout d’abord, à mes parents : ma mère, bien que non professionnelle du sujet, aime les chiffres et la rigueur dans les raisonnements, au niveau de la créativité, cela vient sans doute de mon père qui inventait, dans le cadre de son travail, mais aussi en tant que hobby, des objets parfois insolites, mais tous d’une utilité finalisée et avérée.
Quant aux mathématiques, je crois que je les ai toujours aimées, et très vite, au moins dès la 6ème , j’ai voulu les enseigner.

 

Quel est le meilleur souvenir de votre carrière scientifique ? De quoi êtes-vous particulièrement fier(e) dans votre carrière ?
Si je dois choisir, je dirais que le meilleur souvenir de ma carrière scientifique correspond au jour où je suis devenu professeur à l’UPMC.
Pour ce qui est de l’élément dont je suis le plus fier, c’est difficile à dire, car en fait, au niveau de la recherche,  je suis dans l’émerveillement constant de la compréhension et des découvertes, et les derniers résultats sont les plus enthousiasmants !  Une fois cet émerveillement passé, il reste sans doute le plus fondamental et là je dirais que dans mes travaux sur les méthodes spectrales et pseudo spectrales il y a vraiment de jolis résultats mathématiques, au niveau des algorithmes, la méthode de parallélisation en temps est sans doute la plus innovante ; enfin, comme on peut être fier de ses enfants, mes élèves doctorants sont source d’une grande satisfaction.

 

En ce moment, qu’est-ce-qui vous tient « à cœur » dans vos recherches ? Quel est votre rêve de scientifique ?
Il existe un grand nombre de problèmes en biologie et en chimie à résoudre, nous sommes au tout début de la collaboration effective. Pour moi, qui ai débuté des études de médecine en parallèle à ma thèse en mathématiques, l’apport de la modélisation dans le domaine biomédical est vraiment  important.
Par ailleurs, un autre projet me tient à cœur : la création de ce que l’on pourrait appeler un « institut de relations » qui aura pour objectif de mettre la recherche fondamentale en relation avec le monde industriel, dialogue indispensable pour élaborer une réelle construction commune de savoirs au service de la société.

 

Site du laboratoire Jacques Louis-Lions :
http://www.ann.jussieu.fr/Nouvelle fenêtre

La page personnelle d’Yvon Maday :
http://www.ann.jussieu.fr/~maday/Nouvelle fenêtre

L’interview d’Yvon Maday :
Yvon Maday, des modèles mathématiques plein la tête

Le prix Jacques Louis Lions :
http://www.upmc.fr/fr/recherche/talents_et_decouvertes/prix_et_distinctions_scientifiques/2009/yvon_maday_recoit_le_grand_prix_jacques_louis_lions.htmlNouvelle fenêtre

Site de la Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles
http://smai.emath.fr/Nouvelle fenêtre

 

Retour au programme Sciences à coeur



27/05/13