Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Les ingénieurs de PSA se forment à l'UPMC

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Messagerie vocale

01 44 27 44 27

Direction de la communication

01 44 27 90 54

Présidence

01 44 27 33 49

Direction des ressources humaines

01 44 27 35 44

Scolarité Sciences

01 44 27 35 65

Scolarités MédecineNouvelle fenêtre

Chiffres clés

  • 35 300 étudiants, dont 5 970 étrangers et 3 000 doctorants
  • 10 895 personnels, dont 6 200 enseignants-chercheurs et chercheurs, et 4 670 personnels administratifs
  • 15 sites répartis sur 4 régions
  • 100 laboratoires
  • 8 500 publications par an

L'UPMC dans le classement de Shanghaï

L’université Pierre et Marie Curie incarne l’excellence française en sciences et en médecine. Elle est la 7e université européenne au classement de Shanghaï et se situe au 39e rang mondial. Elle développe une recherche de haut niveau, comme en témoignent ses nombreux prix et médailles internationaux ...

» En savoir +

Les ingénieurs de PSA se forment à l'UPMC

L’UPMC signe avec PSA Peugeot Citroën un contrat cadre « Doctorat exécutif » : Executive Doctorate in Industry

Le président de l’UPMC, Jean-Charles Pomerol, et le Directeur Scientifique de PSA Peugeot Citroën, Sylvain Allano en partenariat avec l’Université PSA, annoncent la signature d’un contrat cadre « Doctorat Exécutif », mercredi 4 mai prochain à 19h00. Cet accord a pour objet la mise en place d’un programme donnant l’opportunité à des ingénieurs-chercheurs de PSA Peugeot Citroën d’acquérir un doctorat de l’UPMC, tout en poursuivant leur activité professionnelle.

 Comme dans de nombreux groupes industriels français, les ingénieurs-chercheurs de la direction scientifique de PSA Peugeot Citroën, issus le plus souvent de grandes écoles d’ingénieurs prestigieuses comme X, Centrale, Mines, Supelec…, ont rarement complété leur formation par un doctorat.

« Ceci est une spécificité française, à la différence des centres de recherche & développement de groupes industriels de la plupart des pays dans le monde, largement composés d’ingénieurs titulaires d’un doctorat, commente Jean-Charles Pomerol, président de l’UPMC. Ceci est dû au système français de sélection très précoce, au sein des grandes écoles, des futurs cadres d’entreprise. Recrutés directement à la sortie des écoles par les groupes industriels français, les élèves ne sont pas orientés vers un doctorat, qui délivre pourtant une solide première expérience de recherche et  qui offre ainsi une ouverture sur les toutes dernières avancées scientifiques. »

 « A l’heure où l’industrie automobile est confrontée à une multitude de challenges technologiques, environnementaux et sociétaux, poursuit Sylvain Allano, Directeur Scientifique de PSA Peugeot Citroën, le Groupe renforce sa recherche, notamment en se rapprochant des meilleures institutions académiques. A travers cette convention avec l’UPMC, le Groupe offre à ses collaborateurs d’accéder à un doctorat en libérant les ingénieurs un jour par semaine et en prenant en charge leurs frais de scolarité. Cette démarche devrait favoriser le dialogue scientifique avec nos partenaires internationaux, majoritairement titulaires d’un doctorat. »

 

 



05/05/11