Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

L'UPMC et l'IFREMER coopèrent

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Standard

01 44 27 44 27

Direction de la communication

01 44 27 90 54

Présidence

01 44 27 33 49

Scolarité

01 44 27 35 65

Direction des ressources humaines

01 44 27 35 44

Chiffres clés

  • 32 700 étudiants dont 6 400 étudiants étrangers (10 900 en médecine, 21 800 en sciences et ingénierie)
  • 10 500 personnels dont 8 200 dans les unités de recherche
  • 18 sites répartis sur 4 régions

L'UPMC dans le classement de Shanghaï

L’université Pierre et Marie Curie incarne l’excellence française en sciences et en médecine. Elle est la 6e université européenne au classement de Shanghaï et se situe au 37e rang mondial. Elle développe une recherche de haut niveau, comme en témoignent ses nombreux prix et médailles internationaux ...

» En savoir +

L'UPMC coopère avec l'Ifremer

L'Ifremer gère une partie de la flotte océanographique française

 

L’Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial, placé sous la triple tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du ministère de l’Agriculture et de la Pêche et du ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du Territoire.

Cet institut conçoit et met en oeuvre des outils d’observation, d’expérimentation et de surveillance et gère une partie de la flotte océanographique française ainsi que des bases de données océanographiques. Il participe par là même au développement de la connaissance des océans et de leurs ressources ainsi qu’à la surveillance du milieu marin et du littoral.

 

L’UPMC de part son Centre des sciences de la mer qui réunit ses trois stations-observatoires, ainsi que trois UMR sur le campus de Jussieu peut se prévaloir d’un formidable potentiel de recherche fondamentale et de formation, dans les domaines de l’océanographie, de la biologie marine, de la modélisation des continuums aquatiques continentaux et des apports de zones côtières.

 

Les deux établissements ont souhaité, par cette convention, renforcer et encadrer leur coopération scientifique, qui existait déjà depuis de nombreuses années.

 

L’objectif est multiple :

 

  • Assurer une production scientifique de haut niveau et un accroissement des activités de recherche et d’observation communes.
  • Veiller à l’articulation harmonieuse entre les activités de formation et de recherche.
  • Contribuer de manière conjointe aux activités d’observation de l’environnement.
  • Favoriser les échanges et la coopération entre équipes de recherche des deux organismes, ainsi que l’accueil réciproque des personnels et leur participation aux instances réglementaires ou statutaires. (échange de chercheurs et d’enseignants-chercheurs entre les deux organismes, accueil et encadrement de stagiaire et de doctorants).
  • Développer des activités de transfert et de valorisation de leurs résultats de recherche communs.

 



24/03/09