Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Étude sur la dissonance cognitive

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Claire de Thoisy-Méchin
Attachée de presse,
tél. 01 44 27 23 34

courriel : claire.de_thoisy-mechin@upmc.fr

Étude sur la dissonance cognitive

nos choix passés influencent notre système de valeurs actuel si nous nous souvenons d’eux

Dans une étude publiée dans la revue internationale Scientific Reports du groupe Nature, Mariam Chammat, chercheuse post-doctorante (FRM) et Lionel Naccache, professeur UPMC et responsable de l’équipe « PICNIC lab : Physiological Investigation of Clinically Normal and Impaired Cognition » et chef du Département de Neurolophysiologie Clinique de l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière AP-HP, démontrent que le célèbre phénomène psychologique qu’est la « dissonance cognitive » dépend étroitement de la mémoire épisodique. Nos préférences subjectives sont modifiées par nos choix passés exclusivement lorsque nous nous souvenons d’eux. La découverte de cette propriété originale ainsi que la mise en évidence de son mécanisme cérébral éclairent d’un jour nouveau la dissonance cognitive. Un travail réalisé en collaboration avec leurs collègues du PICNIC Lab, rattaché à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (AP-HP/CNRS/Inserm/UPMC).

 

Télécharger le communiqué de presse completNouvelle fenêtre.



03/02/17