Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

curiosite_souris

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Claire de Thoisy-Méchin
Attachée de presse,
tél. 01 44 27 23 34

courriel : claire.de_thoisy-mechin@upmc.fr

La curiosité n'est pas un "vilain" défaut chez les souris

Quand un évènement inattendu surgit, il faut bien souvent agir, même si l'on ne maîtrise pas l'ensemble des conséquences.

 

Selon les chercheurs du laboratoire Neurosciences Paris-Seine (CNRS/UPMC/Inserm) , les souris se révèlent curieuses en situation d’incertitude : elles privilégient l’exploration de leur environnement afin de mieux l’appréhender. Allant plus loin, les scientifiques ont mis en évidence le rôle primordial joué par l’acétylcholine, un neurotransmetteur, dans la modulation de ces comportements. Ces travaux pourraient permettre de mieux comprendre certaines maladies psychiatriques. Ils sont publiés le 18 janvier 2016 sur le site de la revue Nature neuroscience.

 

Télécharger le communiqué de presse en entierNouvelle fenêtre.

 

Crédit photo : ©Ishan Manjrekar



02/03/16