Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Prix Chancellerie 2015

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

DGRTT

Tél : 01 44 27 26 48

Six jeunes docteurs de l’UPMC distingués par la Chancellerie des universités de Paris

Six jeunes docteurs de l’UPMC ayant soutenus leur thèse en 2014, ont reçu le 1er décembre 2015 un prix de la Chancellerie des universités de Paris. Ces trophées récompensent chaque année 50 jeunes chercheurs pour l’excellence de leurs travaux dans de nombreuses disciplines dont les sciences et la médecine.

Aurélie Ortiz a reçu le prix Arconati – Visconti (catégorie sciences) pour sa thèse intitulée « Etude par simulation moléculaire de la flexibilité des matériaux nanopreux : propriétés structurales, mécaniques et thermodynamique » et encadrée par Anne Boutin (laboratoire P.A.S.T.E.U.R, UPMC/CNRS/ENS).

Nicolas Bachelard a également reçu le prix Arconati – Visconti (catégorie sciences) pour ses travaux encadrés par Patrick Sebbah (Institut Langevin ondes et images, UPMC/CNRS/Inserm/université Paris-Diderot) : « Contrôle de milieux actifs et passifs : réalisations expérimentales et théoriques ».

Diego Baresch, dans la catégorie sciences, a été distingué par le prix Aguirre Basualdo. Son sujet de thèse – « Pince acoustique - piègeage et manipulation d'un objet par pression de radiation d'une onde progressive » - était dirigé par Jean-Louis Thomas (Institut des nanosciences de Paris, UPMC/CNRS).

Mathieu Labousse a quant à lui reçu le prix Gandy (catégorie sciences) pour son sujet encadré par Emmanuel Fort (Institut Langevin ondes et images, UPMC/CNRS/Inserm/université Paris-Diderot) : « Etude d'une dynamique à mémoire de chemin : une expérimentation théorique ».

Jean-Rémi King est récompensé par le prix Louis Forest (catégorie sciences). Sa thèse, intitulée « Signatures électro-magnétiques de la conscience dans le cerveau normal et pathologique », était dirigée par Stanislas Dehaene (Chaire de psychologie cognitive expérimentale du Collège de France).

Sahra Bodo a quant à elle été récompensée dans la catégorie médecine par le prix Louis Forest. Son sujet : « Induction d'un processus d'instabilité des microsatellites du génome dans des modèles murin et cellulaire : intérêt physiopathologique et clinique médecine », sous la direction de Martine Muleris (Centre de recherche Saint-Antoine, UPMC/Inserm).

Pour en savoir plus

Les prix de la chancellerie des universités de ParisNouvelle fenêtre

Le laboratoire P.A.S.T.E.U.RNouvelle fenêtre

L'institut Langevin ondes et imagesNouvelle fenêtre

L'Institut des nanosciences de ParisNouvelle fenêtre

Le centre de recherche Saint-AntoineNouvelle fenêtre

Le Collège de FranceNouvelle fenêtre

 

Crédits photo : Chancellerie des universités de Paris - DR



04/12/15