Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Bourse L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science : deux lauréates UPMC

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

DGRTT

Tél : 01 44 27 26 48

Bourse L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science : deux lauréates UPMC

Marie-Béatrice Forel, post-doctorante au centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements (MNHN/CNRS/UPMC), et Laura Bernard, doctorante à l’institut d’astrophysique de Paris (CNRS/UPMC), ont reçu mercredi 30 septembre 2015 une bourse L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science.

 

Marie-Béatrice Forel étudie l’anatomie de micro-crustacés, les ostracodes, ayant survécu à l’extinction la plus dévastatrice de l’histoire de la Vie il y a 252 millions d’années. Grâce à des campagnes de récolte en zones climatiques similaires à celles où se développaient les tapis microbiens, elle peut ainsi caractériser leurs préférences environnementales et mieux comprendre les écosystèmes passés.

 

Laura Bernard étudie l’univers, et plus précisément  la modélisation des ondes gravitationnelles émises par des trous noirs ou étoiles à neutrons. Ses résultats pourront être directement utilisés pour le développement des détecteurs d’ondes gravitationnelles qui devraient connaître leur premier succès d’ici 5 ans.

 

La Fondation l’Oréal remet chaque année à 20 jeunes femmes scientifiques au parcours d’excellence, une bourse afin de les accompagner dans leur carrière et de soutenir leurs travaux de recherches. Les doctorantes se voient remettre une bourse de 15 000 euros et les post-doctorantes, 20 000 euros. Marie-Béatrice Forel et Laura Bernard ont été sélectionnées parmi plus de 800 candidatures.

 

Le centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnementsNouvelle fenêtre

L’institut d’astrophysique de Paris Nouvelle fenêtre

 



05/10/15