Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Florin Beuran, lauréat du prix NIDays 2014

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

DGRTT

Tél : 01 44 27 26 48

Florin Beuran, lauréat du prix NIDays 2014

dans la catégorie « Automatismes industriels et systèmes embarqués »

 

Florin Beuran, responsable technique du Service des Basses Températures (SBT) de l’UPMC, a reçu le prix NIDays 2014 (National Instruments Days 2014), dans la catégorie « Automatismes industriels et systèmes embarqués » pour ses travaux d'automatisation d'un centre de récupération et de liquéfaction d'hélium.

 

Les laboratoires universitaires sont de gros consommateurs d'hélium liquide, utilisé généralement pour le refroidissement (4 K ou - 269 °C) des aimants supraconducteurs et pour des expériences réalisées à des températures proches du zéro absolu.

 

Si l’hélium, produit en permanence dans le cœur des étoiles par des réactions de fusion nucléaire, représente 25 % de la masse visible de l’Univers, il est très rare sur Terre, donc très onéreux. La manière la plus économique et la plus écologique de l’utiliser consiste à travailler en circuit fermé : le gaz généré par l'évaporation du liquide est récupéré et canalisé à la pression atmosphérique jusqu'au centre de liquéfaction où il est comprimé afin d'être stocké, purifié et liquéfié à nouveau.

 

 

Le SBT, l’un des centres de liquéfaction les plus modernes d’Europe

Le Service des basses températures a pour mission de fournir aux laboratoires de recherche, du campus Jussieu principalement, les fluides cryogéniques (azote et hélium liquides) dont ils ont besoin pour effectuer leurs expériences. Ce service est équipé depuis 2010 d'un nouveau liquéfacteur d'hélium. Le service assure également la distribution d'azote liquide.

 

Actuellement, 40 laboratoires utilisateurs d'hélium sont reliés au centre de liquéfaction de l’UPMC. Créé en 2010, c’est l’un des plus récents de France, mais aussi l’un des plus modernes d'Europe par le choix technique du matériel installé et l'automatisation de son contrôle. La gestion complexe du gaz, y est sécurisée afin d'éviter les pertes d'hélium, une exploitation non conforme des outillages (tous coûteux) et tout danger d'explosion.

 

Le service des basses températures. © SBT-UPMC

 

Le fonctionnement du SBT doit être assuré 24h/24 et 7j/7, les installations occupant un bâtiment entier. Le nombre d'instruments utilisés y est élevé : 200 vannes, 50 transmetteurs de pression et 20 capteurs de température, 20 compteurs volumétriques de gaz, 4 compresseurs, etc.

 

Le système est piloté par 15 automates indépendants (contrôleurs CompactRIO) qui constituent un réseau de Systèmes Embarqués communiquant entre eux et avec un PC de visualisation.

 

La conception des installations du SBT et des automatismes assurant leur fonctionnement a été réalisée entre 2008 et 2013. Des évolutions sont en cours et d'autres sont prévues pour la période 2014-2016, en fonction du chantier de Jussieu.

 

Pour en savoir plus :

 

NIDays est le rendez-vous annuel des ingénieurs, scientifiques et enseignants. L’édition 2014 s’est tenue le 11 février au CNIT de Paris-La Défense. Cette journée, dédiée à la conception graphique de systèmes était articulée autour de deux conférences plénières avec des intervenants de choix, une exposition, des conférences techniques, des travaux pratiques ; le tout mettant en avant les tout derniers produits à travers de nombreuses démonstrations.

 

Florin Beuran

Service des basses températures de l’UPMC

T. +33 (0)1 44 27 44 28 l florin.beuran@upmc.fr

Vignette: portrait de Florian Beuran. © SBT-UPMC



21/02/14