Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Les Pr Giacobino et Raimond, lauréats du prix Gay Lussac

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

DGRTT

Tél : 01 44 27 26 48

Elisabeth Giacobino et Jean-Michel Raimond, lauréats du prix Gay-Lussac Humboldt

Membres du laboratoire Kastler-Brossel, Elisabeth Giacobino, directrice de recherche au CNRS, et Jean-Michel Raimond, professeur à l’UPMC, sont les deux lauréats 2012 du prix Gay-Lussac Humboldt.

 

 

Le Prix Gay-Lussac Humboldt, créé en 1981, est attribué par le ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur en association avec l’Académie des sciences-Institut de France,  d'une part à des scientifiques allemands choisis parmi les candidats présentés  par les universités ou les organismes, laboratoires et institutions de recherche français,  et d'autre part par la Fondation Alexander von Humboldt Nouvelle fenêtreà des scientifiques français. Les bénéficiaires sont ainsi aidés pour réaliser des projets scientifiques franco-allemands et effectuer un séjour de recherche de six à douze mois en Allemagne, en une ou plusieurs fois, dans un ou plusieurs laboratoires. Les lauréats se verront attribuer leur prix lors d’une cérémonie en présence des deux ministres français et allemand le 15 avril 2013.

 

 

Le Professeur Elisabeth Giacobino est une physicienne spécialisée en optique quantique, optique linéaire et information quantique. Elle détient le record du monde dans la réduction du bruit quantique de la lumière depuis plusieurs années. Grâce au prix Gay-Lussac Humboldt, la chercheuse continuera à étudier la dynamique et la mémoire quantiques ainsi que l’étude de la lumière quantique interagissant avec des nano‐objets à l’Institut Max‐Planck de physique de la lumière à Erlangen (Allemagne).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Professeur Jean-Michel Raimond s’est toujours consacré à l’exploration des propriétés fondamentales du monde quantique. Ses travaux permettent de comprendre l’intrication, la mesure quantique et les processus de décohérence. Actuellement Divisional Associate Editor de Physical Review Letters, Jean-Michel Raimond continuera ses recherches en Allemagne à l’université de Bonn.

 

 

 



04/02/13