Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Evgenii Burov a été élu à l'Academia Europaea

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

DGRTT

Tél : 01 44 27 26 48

Evgueni Burov a été élu à l'Academia Europaea en 2009

Enseignant-chercheur en sciences de la Terre à l’UPMC, Evgueni Burov a été élu en 2009 membre de l’Academia EuropaeaNouvelle fenêtre, rejoignant ainsi 2000 personnalités issues de 35 pays européens dont environ 50 prix Nobel.

 

Responsable de l’équipe « Lithosphère, processus profonds » à l’Institut des Sciences de la Terre de Paris (ISTeP), Evgueni Burov mène des recherches sur la physique des processus géologiques (orogenèse, formation de bassins et dynamique du manteau terrestre), notamment par modélisation numérique thermomécanique. Sa récente nomination à l’Academia Europaea récompense ses travaux scientifiques sur la rhéologie de la lithosphère continentale et la modélisation numérique des processus géologiques. « Elle marque, déclare-t-il, un point important en termes de reconnaissance internationale de mes recherches et, plus globalement, des sciences de la Terre françaises au niveau mondial ». Evgueni Burov s’attachera ainsi à promouvoir « la science française, notamment les sciences de la Terre, au niveau paneuropéen ainsi que la recherche et l’enseignement supérieur européens en sciences de la Terre au niveau mondial ».

 

Créée en 1988 à Cambridge, à l’initiative de la Royal Academic Society of LondonNouvelle fenêtre, l’Academia Europaea fait désormais l’office de l’Académie de Sciences Européennes. Ses missions portent sur « la promotion mondiale de la recherche et de l’enseignement supérieure européenne. Elle joue un rôle de conseil auprès des gouvernements nationaux dans les domaines de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la vie académique en Europe. Elle encourage les collaborations internationales et identifie des objectifs uniques transeuropéens en matière de recherche et d’enseignement supérieur. Enfin, elle sensibilise l’opinion publique sur l’importance de l’enseignement supérieur et sur la recherche, en particulier pour les standards de vie en Europe ».