Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Christian Bordé, membre de l'Académie des sciences

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

DGRTT

Tél : 01 44 27 26 48

Christian Bordé, élu membre de l’Académie des sciences

Expert en spectroscopieNouvelle fenêtre laser à ultra-haute résolution, Christian Bordé est directeur de recherche émérite CNRS au laboratoire « Systèmes de référence temps-espace » (SYRTE) de l’Observatoire de ParisNouvelle fenêtre. Primé à de nombreuses reprises pour ses travaux scientifiques, ce physicien français est depuis décembre 2008 membre de l’Académie des sciencesNouvelle fenêtre dans la section physiqueNouvelle fenêtre.

 

Né en 1943, Christian Bordé sort major de sa promotion à l’ENSICNouvelle fenêtre en 1965 et devient en 1972 docteur ès sciences. Durant sa thèse au sein du laboratoire de spectroscopie moléculaire de l’UPMC, ses recherches sur le développement des premiers lasers à gaz carbonique de puissance lui permettent d’effectuer les premières expériences de dissociation infrarouge de molécules. Ouvrant ainsi le champ de la photochimie laser, celles-ci conduiront plus tard à la séparation isotopique par laser.

Inventeur de la spectroscopie de saturation, Christian Bordé a successivement travaillé sur l’élaboration des méthodes de spectroscopie non linéaire, sur la spectroscopie infrarouge des molécules simples, sur le rôle des symétries fondamentales en physique moléculaire, sur la spectroscopie à ultra-haute résolution dans le visible et sur la réalisation d’étalons optiques de fréquence. Sa contribution la plus spectaculaire est la résolution du doublet de recul en spectroscopie d’absorption saturée, première démonstration quantitative de la conservation de l’impulsion entre un système atomique et la lumière laser. Il a en tiré l’idée d’un interféromètreNouvelle fenêtre atomique, dit de Bordé-Ramsey, destiné entre autres à sonder les propriétés de l’espace-temps.

Au cours des dernières années, Christian Bordé a conçu et modélisé des expériences de physique fondamentale sur terre et dans l’espace mettant en oeuvre des horloges, des gyromètres et des accéléromètres à atomes froids. Il est le premier à introduire le concept de laser à atomes.

Tout au long de sa vie, Christian Bordé a servi la communauté scientifique avec plusieurs responsabilités de conseiller d’organismes d’état dans les domaines de la recherche de défense, de la physique fondamentale dans l’espace et de la métrologie. C’est d’ailleurs à travers ses fonctions dans le domaine de la métrologie fondamentale qu’il a été amené à proposer une réforme du système d’unités et une nouvelle méthode de détermination directe de la constante de Boltzmann par spectroscopie, mise en oeuvre avec succès dans son laboratoire de Villetaneuse, le laboratoire de physique des lasersNouvelle fenêtre.

Aujourd’hui, Christian Bordé développe une nouvelle optique atomique fondée sur la quantification du temps propre, qui conduit à un principe de Fermat généralisé dans un espace à cinq dimensions.

 

Ses prix et distinctions :

2003 : Prix Gay-Lussac - von Humboldt

2002 : Membre de l'Académie européenne des sciences

2000 : Membre fondateur de l'Académie des technologies

1998 : Chevalier de l’Ordre national du mérite

1994 : Prix Mesucora (Académie des sciences)

1981 : Prix Paul Doistau-Émile Blutet (Académie des sciences)

1973 : Prix Aimé Cotton (Société française de physique)

 

En savoir plus : consulter son site personnelNouvelle fenêtre