Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Les conventions Cifre : un cadre privilégié de partenariat autour d'un doctorat

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Partenariat entreprise-laboratoire autour des conventions Cifre

Les conventions CifreNouvelle fenêtre offrent un cadre privilégié de partenariats entre une entreprise et un laboratoire. Elles permettent à un jeune chercheur de réaliser son doctorat alternativement entre l'entreprise et le laboratoire. Durant 3 ans, il est rénuméré par l'entreprise. De son côté, celle-ci reçoit une subvention de la part de l'Association nationale de recherche et de technologie (ANRTNouvelle fenêtre). Selon l'ANRT, les entreprises (dont la moitié sont des PME-PMI), déclarent dans 70% des cas, avoir obtenus des résultats utilisables  pour leurs produits ou leurs procédés; 15% des conventions ont donné lieu au dépôt d'au moins un brevet.

 

En pratique : Le bureau Entreprise et transfert de technologie est votre interlocuteur à l’UPMC pour la mise en place de la convention d’accompagnement CIFRE qui doit intervenir entre le laboratoire d’accueil du doctorant et l’entreprise. La négociation de cette convention d’accompagnement repose sur les principes suivants :

  • Conditions financières : la participation demandée à l’entreprise par l’UPMC pour l’encadrement du doctorant s’élève a minima à 15k€ HT annuels, cette contribution devant être revue à la hausse si l’implication de l’unité de recherche est importante dans la conduite des travaux de recherche du doctorant.
  • Conditions de propriété intellectuelle : en règle générale, les résultats communs issus de la collaboration sont la copropriété de l’UPMC et de l’entreprise. En cas d’exploitation industrielle et/ou commerciale, un juste retour financier doit être prévu.
  • Les règles usuelles : la collaboration doit garantir que l’UPMC est en mesure de réaliser ses missions (publications, partage, valorisation, etc.)



26/06/14