Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

semaine du cerveau 2014

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Coordination du pôle vie et santé :

- Vincent Mouly
- Jacqueline Capeau
- Annick Clément
- Alain Chedotal
- Boris Zalc

Vie et santé

  • 1150 enseignants-chercheurs et chercheurs
  • 700 personnels d'appui à la recherche
  • 820 doctorants
  • 48 unités de recherche
  • 6 écoles doctorales

Une semaine pour comprendre le cerveau

Du 10 au 16 mars 2014 et pour la 15ème année consécutive, la semaine du cerveau propose au grand public européen de se plonger dans un organe qui n’a pas fini de livrer ses secrets.

L’Institut du cerveau et de la moelle épinièreNouvelle fenêtre (ICM) et l’Institut de la visionNouvelle fenêtre accueillent de nombreuses équipes de recherche de l’UPMC. Les deux établissements ouvrent leurs portes et invitent le public à découvrir les recherches en cours et leurs applications.

 

Outre la conférence de lancement pour la France sur la relation taille du cerveau - capacités cognitives, l’ICM organise un ensemble de café santé, conférences, projections et débats en présence de scientifiques reconnus. Le public peut également appréhender les recherches qui y sont menées à travers des visites de laboratoires, de plateformes technologiques, des jeux et quelques travaux pratiques.
Le programme de la semaine du cerveau à l’Institut du cerveau et de la moelle épinièreNouvelle fenêtre.

 

Pas de vision sans cerveau ! Le homelab et le streetlab sont les deux plateformes technologiques et de recherche phares de l’Institut de la vision. Appartement témoin pour l’une, rue artificielle pour l’autre, elles contribuent à améliorer l’autonomie, le bien-être et la mobilité des personnes malvoyantes ou non voyantes. La semaine du cerveau est l’occasion, pour l’institut, d’ouvrir ses équipements aux plus curieux et de dresser les perspectives offertes par la rétine artificielle.
Le programme de la semaine du cerveau à l’Institut de la visionNouvelle fenêtre.

 

Particulièrement impliquée dans la recherche liée au cerveau, l’UPMC est membre de l’Institut de neurosciences translationnelles de Paris (IHU* sélectionné en 2010 dans le cadre du programme des investissements d’avenir) aux côtés de l’ICM, du CNRS, de l’AP-HP et de la Fondation pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer. L’université vient par ailleurs, par le biais de sa fondation et en partenariat avec Axa, d’inaugurer une chaire de recherche dédiée au diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer.

 

*Institut hospitalo-universitaire

 

Plus d'informations :

Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer : un expert UPMC fait le point sur la recherche

Vivre avec la SEP, une résistance de tous les instants

Qui a vu verra ?

 



13/03/14