Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Unité de recherche sur les maladies cardiovasculaires, du métabolisme et de la nutrition - UMRS 1166

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Rechercher un laboratoire

  • Rechercher par :
  • Rechercher un laboratoire

Contact

Coordination du pôle vie et santé :

- Vincent Mouly
- Jacqueline Capeau
- Annick Clément
- Alain Chedotal
- Boris Zalc

Vie et santé

  • 1150 enseignants-chercheurs et chercheurs
  • 700 personnels d'appui à la recherche
  • 820 doctorants
  • 48 unités de recherche
  • 6 écoles doctorales

Unité de recherche sur les maladies cardiovasculaires, du métabolisme et de la nutrition - UMR S 1166

L'UMRS 1166 a été créée au 1er janvier 2014, pour une durée de 5 ans, sous l’égide de l’Inserm et de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) à Paris.

Elle regroupe 6 équipes de recherche reconnues internationalement possédant des compétences complémentaires en génétique, génomique, biostatistique, bioinformatique, biologie moléculaire et cellulaire, physiologie et pharmacologie dont l'activité de recherche biomédicale est dédiée aux maladies cardiovasculaires et métaboliques.

Les 6 équipes seront regroupées dans le bâtiment de la Faculté de médecine Pitié-Salpêtrière au 91 boulevard de l'Hôpital.

Dans cette page

Activités de recherche

Les maladies cardiovasculaires et les maladies métaboliques sont les principales causes de mortalité et de morbidité dans les pays développés, nécessitant un effort significatif et concerté de la recherche dans ce domaine. Ces maladies partagent des caractéristiques physiopathologiques.

Elles résultent, la plupart du temps, de facteurs multiples incluant l'alimentation, le style de vie, l'environnement, la génétique et l'épigénétique qui sont à l'origine de la maladie ou de sa progression.

L'UMR_S 1166 repose sur le postulat selon lequel les interactions entre recherche fondamentale et recherche clinique sont indispensables pour de futurs progrès dans la compréhension des maladies cardiovasculaires et des maladies métaboliques.

L'UMR_S 1166 est localisée au sein du centre hospitalo-universitaire de la Pitié-Salpêtrière, l'un des plus grands hôpitaux de France et d'Europe, qui a, au cours des 15 dernières années, largement investi dans le domaine des maladies cardiovasculaires et métaboliques.

Les équipes de l’UMR_S 1166, associées à des équipes des Centres de Recherche de Saint-Antoine et des Cordeliers, appartiennent à l'Institut Hospitalo-Universitaire "Institute of Cardiometabolism And Nutrition" (IHU-ICANNouvelle fenêtre).

Mots-clés

Insuffisance cardiaque, Cardiomyopathie, Fibrillation Auriculaire, Arythmies, Métabolisme, Nutrition, Obésité, Diabète, Athérosclérose, Thrombose, Hypertension Artérielle Pulmonaire, Dyslipidémies, Inflammation, Fibrose, Génétique, Génomique, Métagénomique, Epigénétique, Biostatistique, Bioinformatique, Epidémiologie, Electrophysiologie, Physiopathologie, Pharmacologie, Remodelage cardiovasculaire, Cellules souches, IPS, Tissus adipeux, Microbiote, Dialogues intertissulaires, Bioresources, Médecine Régénératrice

Equipes et thématiques de recherche

L'UMR_S 1166 regroupe plus de 160 professionnels. Elle favorise une politique d’interactions entre équipes et entend promouvoir l’émergence ou le recrutement de nouvelles équipes. Elle est actuellement constituée de 6 équipes:

Equipe 1 "Génomique et Physiopathologie des Maladies Cardiovasculaires" dirigée par D.A. Trégouët

L'activité de cette équipe porte sur - l'identification de nouveaux gènes et variants génétiques associés à la susceptibilité aux maladies cardiovasculaires, qu'elles soient rares ou fréquentes, - la caractérisation de leurs rôles fonctionnels aux niveaux moléculaire et cellulaire, - la découverte de nouveaux mécanismes physiopathologiques, avec pour objectif ultime une meilleure prise en charge thérapeutique des patients. Ce programme de recherche repose sur l'utilisation de techniques de génomique et transcriptomique à haut-débit ("Micro-array" et "Next-Generation-Sequencing") et sur des études expérimentales fonctionnelles des gènes/variants identifiés. Les principales pathologies étudiées sont les cardiomyopathies, les arythmies, la thrombose artérielle et la thrombose veineuse.

Equipe 2 "Biologie et Pharmacologie du Remodelage Cardiovasculaire" dirigée par J.S. Hulot

L'activité de cette équipe vise à élucider les mécanismes moléculaires et cellulaires qui sous-tendent les remodelages cardiaque et vasculaire pathologiques. Cette équipe allie le transfert de gène au moyen de vecteurs viraux, l'utilisation de modèles animaux transgéniques, l'accès à des bioressources humaines et de fortes interactions avec des cliniciens et des partenaires de l'industrie pharmaceutique pour développer une recherche translationnelle.

Equipe 3 "Physiopathologie de l'Excitabilité Cellulaire" dirigée par S. Hatem

L'activité de cette équipe est centrée sur l'étude des mécanismes moléculaires qui sous-tendent l'électrophysiologie cellulaire dans les arythmies cardiaques et en particulier dans la fibrillation auriculaire. Par des approches d'électrophysiologie des myocytes cardiaques, d'imagerie moléculaire de cellules vivantes et des modèles expérimentaux de maladies cardiaques, cette équipe étudie les mécanismes reliant le remodelage cardiaque, les modifications de l'excitabilité de l'oreillette et le substrat de la fibrillation auriculaire.

Equipe 4 "Biologie Intégrative de l'Athérosclérose" dirigée par P. Lesnik

L'activité de cette équipe est centrée sur la dimension lipido-inflammatoire de l'athérosclérose vasculaire, sur la structure, le métabolisme et la fonction des lipoprotéines sur la génétique moléculaire du transport et de l'homéostasie du cholestérol, et sur les biomarqueurs systémiques des maladies cardio-métaboliques. Cette équipe s'est fixé les objectifs suivants: (1) déterminer comment les lipides et les cellules immunes interagissent pour moduler l'athérogenèse, (2) évaluer la pertinence clinique de nouveaux mécanismes, gènes et biomarqueurs et (3) trouver de nouvelles approches thérapeutiques de l'inflammation, des maladies métaboliques et de l'athérosclérose.

Equipe 5 "Biologie des Cellules Souches" dirigée par D. Sassoon et G Marazzi

La thématique de recherche de cette équipe est centrée sur les cellules souches adultes au sein de différents tissus allant de la peau au muscle et au système nerveux central. Par une approche multidisciplinaire, des lignages de cellules souches sont étudiées dans le but de mieux comprendre leur activation, leur devenir, leur régénération et d'intégrer ces fonctions dans la réponse cellulaire à un stress tel qu'une lésion.

Equipe 6Nouvelle fenêtre "Nutriomique: Nutrition et Obésité; Approches Systémiques (NutriOmics)" dirigée par K. Clément

L'activité de cette équipe repose sur la compréhension des mécanismes physiopathologiques de l'obésité chez l'Homme dans ses différents états de progression et de comorbidités, par des approches translationnelles et de biologie des systèmes. Cette équipe a plusieurs objectifs: i) explorer les perturbations du dialogue inter-organes et particulièrement le rôle du tissu adipeux, ii) identifier de nouveaux moyens de stratifier la maladie et de nouvelles thérapies afin d'améliorer la santé cardiométabolique.

Ecoles doctorales

Physiologie et Physiopathologie - ED 394

Complexité du Vivant - ED 515

Santé Publique: Epidémiologie & Sciences de l'Information Biomédicale - ED 393

Coordonnées
Coordonnées
Directeur
HATEM Stéphane

umr1166@inserm.fr
Adresse physique
Inserm UMR_S 1166
Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière
91 boulevard de l'Hôpital
75013 Paris

Courriel du laboratoire
Site web
http://www.ican-institute.org
Adresse postale
Inserm UMR_S 1166
Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière
91 boulevard de l'Hôpital
75013 Paris

Contact communication
NEYROUD Nathalie
01 40 77 81 75
nathalie.neyroud@upmc.fr
Contact administratif
HAMON Marie-Laure
01 40 77 95 68
marie-laure.hamon@inserm.fr


Effectifs
Enseignants-chercheurs :
17

Chercheurs :
26

Praticiens hospitaliers :
41

Personnels d'appui à la recherche :
39

Post-doctorants :
20

Doctorants :
35



15/04/15