Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

GIS Europôle Mer

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Terre vivante et environnement

  • 840 enseignants-chercheurs et chercheurs
  • 740 personnels d'appui à la recherche
  • 520 doctorants
  • 22 unités de recherche
  • 3 écoles doctorales

Contact

Coordination du pôle Terre vivante et environnement :


- Sébastien Duperron 
- Julien Gasparini
- Marie-Noëlle Houssais
- Chrystèle Sanloup

GIS Europôle Mer

L’Europôle Mer a pour but de renforcer et d’étendre les recherches sur la génomique et biotechnologies marines, les interactions Changement global – Océan – Ecosystèmes marins, l’observation et la gestion intégrée du domaine côtier, l’exploration et la connaissance des grands fonds océaniques et les systèmes complexes d’observation, de mesure et d’intervention

Le but est de devenir un pôle de recherche de tout premier plan, très visible et attractif au niveau mondial.

Les axes scientifiques ci-dessous permettront d’assurer l’interactivité entre les équipes du GIS :

  • génomique marine et "Chimie Bleue" 
  • changement global - océan - écosystèmes marins 
  • observation et dynamique des systèmes côtiers 
  • exploration et connaissance du domaine profond
  • systèmes de mesure, d’observation et d’intervention

La priorité portera sur les axes 1 et 2, en interface avec l’axe 5. Les projets de recherche menés sur ces 5 axes de recherche, s’appuyant sur les composantes du pôle commun d’infrastructure, sont menés dans le cadre de programmes nationaux, européens et internationaux. Ils peuvent mobiliser des moyens fléchés par les Membres.

La dynamique du GIS Europôle Mer vise à être similaire à celle d’un RTRA.

Les objectifs du GIS sont les suivants :

Dynamiser le potentiel scientifique des équipes concernées ; Renforcer les interactions entre équipes, notamment entre les différentes disciplines représentées au sein du GIS ; Augmenter la réactivité des actions de recherche sur des thèmes émergents ; Augmenter la visibilité et l’excellence des recherches françaises sur le domaine de la mer et du littoral.

Pour se faire, les actions suivantes seront soutenues au sein du GIS :

Centres d’Excellence

La création d’équipes, appelées Centres d’Excellence, dirigées par un professeur (chair d’excellence) ou un chercheur senior équivalent, qui sont accueillies par un Membres du GIS.

Les Centres d’Excellence et réseaux doctoraux fédèrent au total 500 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs de recherche dont la performance a été évaluée selon des critères d’excellence établis en commun et comprenant l’ « index H ».

Le projet prévoit la création d’une Fondation de Coopération Scientifique. La gouvernance s’appuie sur un Conseil d’Administration (12 membres), un Conseil Scientifique (11 membres), un Comité de Pilotage (10 membres) et un Comité de Partenaires.

La Formation

L’Europôle Mer propose le développement de la formation à un niveau doctoral au travers de deux programmes internationaux :

Le programme doctoral international « Mentor » organisé autour de centres majeurs d’océanographie et les universités associées : Brest (France), Bremerhaven (Allemagne), Southampton (Grande-Bretagne), et Bergen (Norvège) ; les universités de ce réseau doctoral forment et sélectionnent des doctorants selon des règles communes.

 

Le programme doctoral international « Biologie systémique marine et biodiversité » sera développé autour de l’UPMC de diverses universités européennes (Naples, Göteborg,...) et de l’European Molecular Biology Laboratory afin de promouvoir le leadership de la France sur les modèles marins de biologie fondamentale et attirer de nouveaux talents vers les sciences de la Mer.

 

http://www.europolemer.eu/Nouvelle fenêtre



07/03/12