Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL) - FR 636

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Coordination du pôle Terre vivante et environnement :


- Sébastien Duperron 
- Julien Gasparini
- Marie-Noëlle Houssais
- Chrystèle Sanloup

Terre vivante et environnement

  • 840 enseignants-chercheurs et chercheurs
  • 740 personnels d'appui à la recherche
  • 520 doctorants
  • 22 unités de recherche
  • 3 écoles doctorales

Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL) - FR 636

Activités de recherche :

L’IPSL regroupe 6 laboratoires dont les thématiques de recherche concernent l’environnement global :

Ces laboratoires élaborent une stratégie commune pour l’étude du « Système Terre » dans sa globalité ainsi que pour l’étude d’autres objets du Système solaire. Ses principaux objectifs sont de :
- comprendre les processus dynamiques, chimiques et biologiques à l’oeuvre dans les océans et dans l’atmosphère et les processus d’échange de matière et d’énergie entre l’atmosphère, les océans, et la biosphère, et en particulier comprendre les cycles de l’eau et du carbone ;
- comprendre la variabilité naturelle du climat aux échelles régionale et globale, et l’évolution passée et future de notre planète ;
- comprendre les impacts des activités humaines sur la couche d’ozone et sur le climat et prédire le climat à l’échelle saisonnière et inter-annuelle (mousson, El Niño, Oscillation Nord-Atlantique) ainsi qu’à l’horizon de la fin du siècle ;
- comprendre la physique des interactions Soleil-Terre dans les environnements proche et ionisé de notre planète ;
- utiliser ses compétences sur l’environnement terrestre pour étudier les environnements des autres planètes.

Equipes et thématiques de recherche :

Les laboratoires de l’IPSL mettent en place, au niveau fédératif, des services communs et des grands projets scientifiques pour servir sa stratégie scientifique.
- Le Pôle de modélisation du climat étudie la variabilité naturelle et anthropique du système climatique de la Terre et développe un outil numérique qui résulte du couplage des modèles d’atmosphère, d’océan, des surfaces continentales et de la chimie atmosphérique développés dans les laboratoires de l’IPSL.
- Le projet ESPRI (Ensemble de Services Pour la Recherche à l'IPSL) vise à mettre en Âœuvre la politique de l’IPSL concernant l’analyse, l’archivage, et la distribution de données scientifiques. Au plan national, ESPRI est responsable des données du pôle thématique ETHER sur la chimie atmosphérique et participe au centre d’expertise ICARE spécialisé dans l’étude des aérosols et des nuages. - L’IPSL a la charge de plusieurs services d’observation (suivi de l’ozone stratosphérique, des gaz à effet de serre et des flux de carbone dans l’océan et l’atmosphère) et de modélisation (océan et pollution atmosphérique) ainsi que d’un site instrumental labellisés par l’INSU/CNRS.
- Le Pôle « Système solaire » a pour objectif de comprendre la formation, la dynamique et l’évolution à long terme des atmosphères neutres et ionisées de la Terre et des planètes ainsi que leur interaction avec le vent solaire
- Le Pôle  « Climats et environnements régionaux » s'intéresse à l’étude des processus couplés contribuant de façon significative au fonctionnement des environnements régionaux, à l’étude des processus d'interactions entre échelles (spatiales et temporelles) et leur rôle sur les climats et environnements régionaux et à la régionalisation du climat .
- Le Pôle d’innovation instrumentale et spatiale développe des moyens d’observation et d’instrumentation innovants (télédétection pour les observations spatiales, embarquées ou au sol et mesure in-situ) et des simulateurs instrumentaux.

Projets en cours :

Le Pôle de modélisation du climat s’intéresse au changement climatique : il participe aux exercices du GIEC, associe les résultats des projections climatiques à grande échelle aux simulations régionales et aux études d’impact et s’intéresse aux couplages entre le climat et les cycles biogéochimiques. Il est porteur d’un projet technologique de développement d’une plateforme de modélisation. Le Pôle « Système solaire » développe de nouveaux capteurs spatiaux, participe aux principales missions d’exploration du système solaire (Mars, Titan, Vénus, Mercure, Terre), et stimule le développement de modèles. L’institut participe, à travers ses services d’observations, à des réseaux mondiaux d’observation de paramètres clefs de notre environnement (dioxyde de carbone, capacité des océans à absorber le CO2, ozone stratosphérique, nuages) et participe à la construction d’une infrastructure européenne de surveillance de notre environnement (GEOMON). Sa plateforme de modélisation numérique de l’océan est utilisée pour la recherche fondamentale par plusieurs groupe en France et à l’étranger et sert aussi à des applications opérationnelles ainsi que pour la prévision saisonnière et climatique. L’PSL est par ailleurs impliqué en tant que leader dans des grands projets à dimension internationale. Citons par exemple le projet AMMA d’analyse de la mousson africaine, le chantier méditerranéen en préparation au plan national, les satellites CALIPSO d’étude des nuages et des aérosols, et MEGHA-Tropiques d’étude du cycle de l’eau dans les Tropiques. L’institut s’intéresse aussi à l’influence de la stratosphère sur le climat.

Avancées scientifiques, résultats marquants :

Voir le site web de l'IPSL Nouvelle fenêtre

Partenariats scientifiques :

Voir sur le site de l’IPSLNouvelle fenêtre

Mots clés :

environnement, changement climatique global, climatologie/paléoclimatologie, physique/chimie de l’atmosphère, physique/chimie des océans, pollution, système solaire, planétologie, exoplanètes, climat, ozone, océans, atmosphère, paléoclimatologie, modélisation du climat.

Ecoles doctorales :

- Ecole doctorale des sciences de l’environnement en Ile-de-France - ED 129
- École Doctorale "Astronomie et Astrophysique d’Île-de-France" - ED 127

 Effectifs :

- enseignants-chercheurs : 9 (2 CNRS - 1 CEA - 5 CNAP)

- personnels d’appui à la recherche : 20 ITA / ITRF, 15 CD

Tutelle principale :

CNRS

Autres tutelles :

UPMC, UVSQ, ENS, Ecole Polytechnique, CEA, CNES, IRD, Université Paris-Diderot, Université Paris-Est Créteil Val de Marne

Contacts :

- adresse physique :

IPSL / UVSQ, Quartier des Garennes, 11 boulevard d'Alembert, 78280 Guyancourt cedex

- adresse électronique du laboratoire :

direction-ipsl@ipsl.jussieu.fr

- site web :

www.ipsl.frNouvelle fenêtre

Directeur :

LE TREUT Hervé, tél. 01 44 27 49 11 ,

mél. Herve.Letreut@ipsl.jussieu.fr

Contact administratif :

BEAUD Françoise, tél. 01 80 28 50 12,

mél. francoise.beaud@upmc.fr

Contact communication :

SENIOR Catherine, tél. 01 44 27 84 41,

mél.  communication@ipsl.jussieu.fr



09/10/12