Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Flore intestinale vs obésité

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

A voir

Les formations associées :

- Master de biologie intégrative, spécialité physiologie, métabolisme et physiopathologies humaines

- DU médecine et chirurgie de l'obésité

- UE de médecine personnalisée dans les maladies cardio-métaboliques

Flore intestinale vs obésité

Karine Clément est professeur à l’UPMC et directrice de l’institut de cardio-métabolisme et nutrition (ICAN, UPMC/INSERM/APHP). Elle a fait de l’obésité son cheval de bataille.

Convaincue que la recherche autour de la maladie doit être interdisciplinaire, elle réunit au sein de l’ICAN des scientifiques de tous bords (cardiologie, métabolisme, nutrition, microbiologie, génétique, informatique haute performance). Ses travaux sur le lien entre flore intestinale, obésité et risques cardio-métaboliques ont ouvert la voie à de nouvelles pistes de diagnostiques et de stratégies de prévention de la maladie.

Comprenez en moins de deux minutes les travaux qui ont valu à Karine Clément le prix La Recherche 2014,

Evaluez leurs enjeux,

faites le point sur l'évolution des recherches sur l’obésité a travers le parcours de karine clément (cliquez sur l'image).

Crédits photo : UPMC direction de la communication - P.Kitmacher



20/01/17