Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Sophie Péron

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Direction de la communication

 

Marie Pinhas-Diena, responsable de la communication scientifique l T. 01 44 27 22 89 l M. marie.pinhas@upmc.fr

Sophie Péron

Comprendre la régénération grâce aux méduses

La régénération est une faculté extraordinaire des êtres vivants. Imaginez pouvoir faire repousser une main, un bras ou même une tête qui aurait été perdue ! Malheureusement pour nous, les mammifères en sont incapables. Cependant, beaucoup d’animaux ont des capacités de régénération semblant venir d’un livre de Tolkien. Par exemple, le lézard régénérant sa queue, ou encore des vers plats coupés en morceaux reformant un vers entier à partir de chaque fragment !

 

Comment expliquer ces différences ? La régénération est-elle un attribut originel des animaux, perdu chez certains au cours de l’évolution, ou est-elle apparue de façon indépendante dans les différents groupes ? La réponse peut être apportée par l’étude d’organismes insolites : les méduses. Elles sont intéressantes pour comprendre l’évolution car elles ont conservé des caractéristiques ancestrales des animaux.

 

De plus, elles aussi sont dotées de grandes capacités de régénération. Par exemple, la petite méduse de Méditerranée que j’étudie peut régénérer ses organes après ablation, et, plus surprenant, restaurer sa forme en cloche après avoir été coupée en morceaux ! Une méduse coupée en deux, en donnera donc deux. Comme elle le fait, non pas en régénérant la moitié manquante, mais en réorganisant les parties restantes, on parle de remodelage. Mon but est de comparer les mécanismes impliqués dans ces deux processus afin d’apporter un angle nouveau sur l’étude de la régénération. Et ceci grâce au cauchemar des baigneurs !

 

Laboratoire de biologie du développement de Villefranche-sur-Mer (LBDV, CNRS/UPMC)Nouvelle fenêtre

 

École doctorale « Complexité du vivant » (ED515)Nouvelle fenêtre

 

© D. R.



23/02/17