Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Anne-Sophie Cuvier

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Contact

Direction de la communication

 

Marie Pinhas-Diena, responsable de la communication scientifique l T. 01 44 27 22 89 l M. marie.pinhas@upmc.fr

Anne-Sophie Cuvier

Le vert est dans le savon…

Étude d'auto-assemblage de bio-tensioactifs et leur application en synthèse des nanomatériaux

 

De nos jours, beaucoup de produits de nettoyages tels que les détergents pour laver les sols ou la salle de bain sont des produits agressifs qui sont nocifs pour la santé du consommateur et dangereux pour l’environnement.

 

Le besoin de protéger l’environnement est un défi de plus en plus important et dans ce cadre la mise sur le marché de produits de nettoyage écoresponsables ayant une origine purement biologique est de plus en plus nécessaire et revendiquée.

 

Ma thèse porte sur l’étude d’un tensioactif (une molécule qui « lave ») entièrement biologique, biodégradable et qui est produit par une levure, un organisme vivant, et non par synthèse chimique comme la plupart des autres tensioactifs qui génèrent beaucoup de déchets et utilisent des produits toxiques pour leur fabrication. Le procédé de synthèse de notre molécule possède en plus l’avantage d’avoir des rendements très élevés et d’utiliser des produits de départs simples et peu coûteux comme du sucre et de l’huile.

 

Avant une éventuelle commercialisation, on doit connaître le comportement de ce tensioactif en solution, par exemple comment il réagit en fonction du pH ou de la température. À l’aide de différentes techniques physico-chimiques, on établit une fiche qui caractérise le tensioactif selon différents paramètres. Peut-être qu’un jour cette molécule que j’étudie pendant mes trois ans de thèse pourra substituer un tensioactif actuellement utilisé et on le retrouvera dans les savons, les détergents ou les produits de nettoyage pour la maison.

 

Laboratoire de chimie de la matière condensée de Paris (UPMC/CNRS/Collège de France)Nouvelle fenêtre

 

École doctorale « Physique et chimie des matériaux »Nouvelle fenêtre



13/03/14