Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Ma thèse en 180 secondes, le concept

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Ma thèse en 180 secondes, le concept

En trois minutes chrono, et pas une seconde de plus, des doctorants et des docteurs diplômés de l’année universitaire en cours doivent faire un exposé clair, concis et néanmoins convaincant sur leur projet de recherche. Le tout en n’utilisant qu’une seule diapositive non animée !

 

Cette opération, est pour eux une occasion inespérée de s’ouvrir à d’autres disciplines, de prendre du recul sur leur propre travail, de favoriser la mise en contact avec le milieu scientifique et le monde économique, et surtout, de parfaire leurs aptitudes en communication en direction d’un auditoire profane !

 

L’exercice, s’il en a tenté plus d’un, peut s’avérer périlleux. Il est en effet souvent difficile de se débarrasser de tics de langage, de bannir le jargon et les termes trop techniques, d’utiliser des images pour illustrer un propos, de maîtriser le débit de parole et l’élocution…

 

Les candidats, formés au préalable, seront jugés sur la présentation, la simplicité et la structure du discours, mais également sur la gestuelle et la gestion du temps. Le jury constitué d’un directeur de laboratoire, d’un médiateur scientifique, d’un journaliste, d’un étudiant et d’une personnalité issue du monde socio-économique, désignera un lauréat pour le concours régional. Le public sera également invité à se prononcer et à élire un second candidat pour l’étape régionale.

 

Au-delà d’une évidente opportunité de présenter leurs travaux à un très large public, les candidats vont acquérir des compétences certaines en communication, apprendre à éviter certains écueils et pièges face à des recruteurs, à défendre leurs travaux en toute circonstance, ou encore à décrocher des financements pour leurs projets à venir.



21/02/14