Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Reproduction sexuée, eucaryotes, origine et évolution des sexes, SEXSEA, Susana Coelho

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Egalement dans la rubrique

Contact

Direction de la communication

 

Marie Pinhas-Diena, responsable de la communication scientifique l T. 01 44 27 22 89 l M. marie.pinhas@upmc.fr

Reproduction sexuée, eucaryotes, origine et évolution des sexes, SEXSEA, Susana Coelho

Origin and evolution of the sexes and reproductive systems: novel insights from a distant eukaryotic lineage

La reproduction sexuée est répandue dans la grande majorité des eucaryotes. Bien que les mécanismes de base de la reproduction sexuée (méiose et syngamie) soient hautement conservés, les mécanismes qui déterminent si un organisme est mâle ou femelle sont remarquablement labiles. Dans les systèmes sexuels génétiquement contrôlées, le sexe est déterminé par les chromosomes sexuels qui ont émergé de façon indépendante et à plusieurs reprises au cours de l'évolution. Les chromosomes sexuels ont été étudiés dans seulement une poignée d'organismes modèles, et les connaissances sur l'origine et l'évolution des sexes sont encore étonnamment incomplètes. Le but de SEXSEA est d'exploiter la richesse remarquable de caractéristiques sexuelles des algues brunes pour gagner de nouvelles connaissances sur les interactions fonctionnelles et évolutives entre les chromosomes sexuels et des différents modes reproduction et de cycle de vie présentes chez les eucaryotes.

Portrait de Susana Coelho. D. R.

 

Premièrement, nous allons utiliser l’algue brune modèle Ectocarpus pour révéler les mécanismes génétiques fondamentaux par lesquels les chromosomes sexuels contrôlent la reproduction et le cycle de vie, y compris la détermination du sexe et la reproduction asexuée par parthénogenèse, mais aussi le contrôle de la taille des gamètes et l’alternance entre phase haploide-diploide pendant le cycle de vie.

 

Photo de Ectocarpus. © Delphine Scornet (CNRS)

 

Deuxièmement, nous allons utiliser une combinaison d'approches expérimentales et computationnelles sur des espèces d'algues brunes sélectionnés présentant une gamme de modes de reproduction et de cycles de vie pour comprendre les conséquences de l'évolution à long terme des variations de ces traits sur la structure de leurs chromosomes sexuels, dans un contexte phylogénétique. Ces analyses révèleront non seulement les forces évolutives fondamentales qui agissent sur les chromosomes sexuels mais également permettront de découvrir les mécanismes évolutives primordiales qui contrôlent les principaux modes reproduction et de cycle de vie chez des eucaryotes et donneront un nouvel éclairage sur l'origine et l'évolution des sexes.

 

Laboratoire de biologie intégrative des modèles marins (CNRS/UPMC)Nouvelle fenêtre

 

Algal Genetics GroupNouvelle fenêtre

 

Le site de l’équipe dirigée par Susana CoelhoNouvelle fenêtre



26/01/15