Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Particle Dynamics in the Flow of Complex Suspensions, PaDyFlow, Anke Lindner

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Egalement dans la rubrique

Contact

Direction de la communication

 

Marie Pinhas-Diena, responsable de la communication scientifique l T. 01 44 27 22 89 l M. marie.pinhas@upmc.fr

Particle Dynamics in the Flow of Complex Suspensions, PaDyFlow, Anke Lindner

Dynamique microscopique des particules et propriétés macroscopiques des suspensions

L’appel ERC Consolidator Grants du Conseil européen de la recherche (ERC) récompense chaque année des chercheurs d'excellence ayant entre sept à douze ans d'expérience après leur thèse. Parmi les 302 projets lauréats en 2015 figure le projet PaDyFlow mené par Anke Lindner, professeur UPMC au laboratoire de physique et mécanique des milieux hétérogènes (PMMH, CNRS/ESPCI ParisTech/UPMC/Univ. Diderot). Ses recherches visent à comprendre le lien entre la dynamique microscopique des particules et les propriétés macroscopiques des suspensions.

 

Créer des suspensions intelligentes pour mieux en contrôler les propriétés d’écoulement

Les écoulements de fluides chargés en particules abondent dans la nature et les applications industrielles. Les théories actuelles ne rendent pas entièrement compte de la complexité des applications. Aussi, pour mieux comprendre et contrôler le comportement de l’écoulement d’une suspension, une approche systématique expérimentale est nécessaire. Le projet PaDyFlow (Particle Dynamics in the Flow of Complex Suspensions), mené par Anke Lindner au sein du laboratoire de physique et mécanique des milieux hétérogènes (PMMH, CNRS/ESPCI ParisTech/UPMC/Univ. Diderot), vise à créer des suspensions dites « intelligentes » afin d’appréhender le lien entre la dynamique microscopique des particules suspendues dans un fluide porteur et les propriétés macroscopiques de ces suspensions.

 

Source : CNRS/INSIS.

 

Après avoir étudié la physique en Allemagne, Anke Lindner réalise une thèse à l’École normale supérieure et effectue un post-doctorat à l’École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris (ESPCI ParisTech). Elle est recrutée en 2002 comme maître de conférences à l’UMPC et exerce, depuis 2013, en tant que professeure de physique à l’université Paris Diderot. Portant un intérêt particulier à l’écoulement de fluides complexes et à l’étude de leur rhéologie et leurs instabilités, elle développe depuis plusieurs années des approches microfluidiques pour comprendre la dynamique de particules complexes ou actives transportées dans des écoulements visqueux.

 

Pour en savoir plus :

Laboratoire de physique et mécanique des milieux hétérogènes (PMMH, CNRS/ESPCI ParisTech/UPMC/Univ. Diderot)Nouvelle fenêtre



06/05/16