Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Un conquérant de l'impossible : un peptide qui tue les cellules leucémiques

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Un conquérant de l'impossible : un peptide qui tue les cellules leucémiques

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est la plus fréquente des leucémies de l’adulte dans les pays occidentaux. Comme cette maladie reste incurable, l’inefficacité des traitements représente un vrai problème social et de santé publique. Une étude menée dans le cadre d’un consortium montre que la stimulation par des peptides agonistes d’une molécule présente à la surface du lymphocyte B de la LLC, le récepteur CD47, induit spécifiquement la mort des cellules tumorales. Ces travaux sont publiés dans la revue PLOS Medicine. Lire l’intégralité de l’article sur le site de l’INSB du CNRSNouvelle fenêtre.

 

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est caractérisée par l’accumulation de lymphocytes B CD19+ et CD5+ dans le sang, la moelle osseuse, et les organes lymphoïdes. A partir d’échantillons de sang de patients atteints de LLC, les chercheurs montrent que la stimulation du récepteur CD47 dans les lymphocytes B de LLC par le peptide agoniste PKHB1 (1) induit la phosphorylation de la phospholipase C gamma-1 (PLC1) au niveau de la tyrosine 783 (2), cette activation provoque une mobilisation du calcium intracellulaire (3) qui entraine la mort de la cellule leucémique indépendamment du dysfonctionnement du gène TP53 ou la présence des facteurs anti-apoptotiques dans le microenvironnement tumoral (4).© Ana-Carolina Martinez-Torres et Santos A. Susin

Pour en savoir plus :

Référence :

CD47 Agonist Peptides Induce Programmed Cell Death in Refractory Chronic Lymphocytic Leukemia B Cells via PLCγ1 Activation: Evidence from Mice and Humans. Martinez-Torres AC, Quiney C, Attout T, Boullet H, Herbi L, Vela L, Barbier S, Chateau D, Chapiro E, Nguyen-Khac F, Davi F, Le Garff-Tavernier M, Moumné R, Sarfati M, Karoyan P, Merle-Béral H, Launay P, Susin SA.PLoS Med. 2015 Mar 3;12(3):e1001796. doi: 10.1371/journal.pmed.1001796. eCollection 2015 Mar.

 

Équipe « Mort cellulaire et résistance aux traitements dans les hémopathies malignes » (Inserm/UPMC/Université Paris Descartes) Nouvelle fenêtre



15/04/15