Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Le glutamate : un nouvel acteur dans la mécanique de l’addiction

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Le glutamate : un nouvel acteur dans la mécanique de l’addiction

Des chercheurs viennent d’identifier chez la souris, puis de confirmer chez l’homme, un nouvel acteur régulant l’addiction. Le glutamate, un neurotransmetteur, contribue à réguler la libération de dopamine dans le noyau accumbens, l’une des structures cérébrales du système de récompense. Plus précisément, c’est un subtil équilibre avec un autre neurotransmetteur – l’acétylcholine – qui évite l’emballement du système et l’entrée dans l’addiction.

 

Cette découverte, qui augure de nouvelles perspectives thérapeutiques, a été réalisée par des neurobiologistes du laboratoire Neurosciences Paris-Seine (Institut de biologie Paris-Seine, CNRS/Inserm/UPMC) et de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas (McGill University, Montréal, Canada), en association avec des spécialistes de génétique humaine à l’Institut Mondor de recherche biomédicale (Inserm/UPEC). Leurs travaux sont publiés le 4 août 2015 dans la revue Molecular Psychiatry.

Pour en savoir plus :

Laboratoire Neurosciences Paris-SeineNouvelle fenêtre (Institut de biologie Paris-Seine, CNRS/Inserm/UPMC)

 

Référence

The absence of VGLUT3 predisposes to cocaine abuse by increasing dopamine and glutamate signaling in the nucleus accumbens. Diana Yae Sakae, Fabio Marti, Salvatore Lecca, Florence Vorspan, Elena Martín-García, Lydie Jacqueline Morel, Annabelle Henrion, Javier Gutiérrez-Cuesta, Antoine Besnard, Nicolas Heck, Etienne Herzog, Susanne Bolte, Vania F. Prado, Marco A.M. Prado, Frank Bellivier, Chin B. Eap, Séverine Crettol, Peter Vanhoutte, Jocelyne Caboche, Alain Gratton, Luc Moquin, Bruno Giros, Rafael Maldonado, Stéphanie Daumas, Manuel Mameli, Stéphane Jamain, Salah El Mestikawy. Molecular Psychiatry, 4 août 2015. DOI 10.1038/MP.2015.104. http://dx.doi.org/10.1038/MP.2015.104 



31/07/15