Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Adaptation comportementale : une fonction de la synchronisation de l’activité neuronale ?

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Adaptation comportementale : une fonction de la synchronisation de l’activité neuronale ?

Selon une hypothèse classique, les aires cognitives du cerveau effectueraient une simple sommation des impulsions électriques émises par des neurones, indépendante du moment auquel ces impulsions sont reçues. L’équipe d’Angelo Arleo à l’institut de la vision (CNRS/UPMC/Inserm), en collaboration avec l’équipe d’Emmanuel Procyk de l’institut de recherche sur la cellule souche et le cerveau, remet en question cette hypothèse en montrant que les aires cognitives du cerveau tiennent aussi compte de la structure temporelle fine des signaux entrants, et non pas uniquement du nombre d’impulsions neuronales reçues. Ces travaux révèlent l’importance de la structure spatiotemporelle de l’activité du cortex frontal dans l’évaluation de l’action et le changement de comportement chez le primate non-humain. Cette étude est publiée dans la revue PLoS Biology. Lire l’intégralité de l’article sur le site de l’INSB du CNRSNouvelle fenêtre.

 

Les neurones du CCAd (en vert, à gauche) émettent des potentiels d’action quand le comportement doit être réadapté au contexte. Ces signaux sont décodés par des neurones récepteurs (en bleu, à droite). Ceux-ci pourraient soit répondre par une fréquence d’émission proportionnelle à la somme des potentiels d’action reçus (en haut), soit détecter des motifs temporels dans leurs entrées répondant aux potentiels d’action émis à un temps précis (en bas). © Laureline Logiaco. Angelo Arleo

Pour en savoir plus :

Institut de la vision (CNRS/UPMC/Inserm)Nouvelle fenêtre

 

Référence :

Spatiotemporal Spike Coding of Behavioral Adaptation in the Dorsal Anterior Cingulate Cortex. Logiaco L, Quilodran R, Procyk E, Arleo A. PLoS Biology (2015). 13(8): e1002222. doi:10.1371/journal.pbio.1002222Nouvelle fenêtre.

 

À lire : « Lancement de la chaire SILVERSIGHT sur le vieillissement visuel »Nouvelle fenêtre



07/10/15