Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Vipère d'Orsini

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Chez la vipère d'Orsini : grandir ou se reproduire, il faut choisir

La vipère d’Orsini, une espèce rare, protégée et menacée d’extinction en France, possède une stratégie originale de reproduction : elle alterne régulièrement une année de reproduction avec une année au cours de laquelle elle ne se reproduit pas. C’est ce que vient de montrer une équipe de chercheurs du laboratoire Ecologie et évolution, du Centre de recherche en écologie expérimentale et predictive (CNRS/ENS) (1) et de Paris Sorbonne Université. Grâce à l’analyse de données fines récoltées pendant trente ans sur le terrain (au Mont Ventoux) et à un modèle mathématique, les chercheurs montrent que cette stratégie est loin d’être désavantageuse. Tout au contraire : elle permet à la vipère d’Orsini d’investir dans une reproduction de qualité sans en payer de coût physiologique et préserver ainsi sa survie. Ces résultats sont publiés en ligne le 23 novembre 2012 sur le site de la revue Functional Ecology.

La Vipère d'Orsini est un petit serpent insectivore rare et extrêmement menacé sur le territoire français. Depuis le début des années 1980, une population de Vipère d'Orsini sur le Mont Ventoux fait l'objet d'un suivi scientifique individuel, approfondi et rigoureux. Au total ce sont 160 femelles qui ont été suivies tout au long de leur vie. Ces données ont permis de montrer que, dans cette population, une femelle adulte (qui peut vivre plus de 12 ans) alterne avec une grande régularité les années de reproduction et de non reproduction. Un modèle mathématique a permis de confirmer que la sélection naturelle pouvait effectivement favoriser un comportement alternant ainsi les années de reproduction et les années de croissance.

En savoir plus

Retrouvez l'intégralité du communiqué de presseNouvelle fenêtre

Bibliographie
Baron, J.-P., Le Galliard, J.-F., Ferrière, R. and T. Tully. 2012. Intermittent breeding and the dynamics of ressource allocation to growth, reproduction and survival. Functional Ecology.  doi: 10.1111/1365-2435.12023

 

 

 



27/11/12