Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Une grenouille de 40 millions d’années livre ses secrets

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Une grenouille de 40 millions d’années livre ses secrets

Passée au scanner par une équipe internationale de scientifiques, dont deux chercheurs CNRS, cette « momie » de grenouille conservée dans les collections du Muséum national d’Histoire naturelle a révélé un crâne et un squelette en grande partie intacts. Une belle surprise qui a permis d’estimer l’âge du batracien – entre 34 et 40 millions d’années – et de résoudre une énigme paléontologique.


C’est un magnifique caillou exposé dans la galerie de paléontologie du Muséum d’histoire naturelle. Trouvée au 19e siècle dans les Phosphorites du Quercy, cette « momie naturelle », ainsi qu’on a coutume d’appeler les fossiles préservant la forme externe de l’animal, restait muette quant à sa classification et à son âge exact. « À l’époque, les fossiles de différents gisements ont été mélangés, ce qui rendait impossible la datation », explique Jean-Claude Rage, chercheur CNRS au département Sciences de la Terre du Muséum d’Histoire naturelle. Il a donc été décidé d’utiliser un scanner à rayons X  afin d’en savoir plus sur le batracien. « Personnellement, je craignais que l’intérieur soit complétement détruit, confie le chercheur, mais c’est au contraire un crâne et un squelette largement intacts qui sont apparus sur l’image en 3D. » Lire l’intégralité de l’article sur le site de l’INEENouvelle fenêtre.

 

Pour en savoir plus :

Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements (CNRS/MNHN/UPMC)Nouvelle fenêtre

 

Référence :

A Re-Interpretation of the Eocene Anuran Thaumastosaurus Based on MicroCT Examination of a ‘Mummified’ Specimen, publié le 25 septembre dans Plos One par Fabien Laloy, Jean-Claude Rage, Susan E. Evans, Renaud Boistel, Nicolas Lenoir et Michel Laurin.

 

Contact chercheur :

Michel Laurin, Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnements (CNRS/MNHN/UPMC) l 01 40 79 34 68 l michel.laurin@upmc.fr

 

Vignette photo : âgée d’environ 40 millions d’années, cette « momie » de grenouille de l’espèce Thaumastosaurus gezei est vraisemblablement apparentée à un groupe africain de batraciens. © Renaud Boistel



18/11/13