Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Quand des femelles imitent les mâles pour se prémunir de leur harcèlement

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Quand des femelles imitent les mâles pour se prémunir de leur harcèlement

Des femelles de deux couleurs différentes coexistent chez certaines espèces d’insectes. C’est le cas de Drosophila erecta où la moitié des femelles arborent un abdomen noir identique à celui des mâles. Une équipe internationale réunissant notamment des chercheurs de l’Institut Systématique Évolution Biodiversité (ISYEB, CNRS/MNHN/UPMC/EPHE) de Paris et du laboratoire « Évolution, Génomes, Comportement, Écologie » (EGCE, CNRS/IRD/Univ. Paris Sud) de Gif-sur-Yvette est parvenue à identifier le gène responsable du polymorphisme pigmentaire des femelles chez cette espèce. Leurs travaux publiés dans Nature Communications, en janvier 2016, démontrent par ailleurs que la coexistence de deux types de femelles chez D. erecta résulte d’une stratégie d’adaptation des femelles à l’égard des mâles que la sélection naturelle a ensuite maintenue au fil du temps.

 

Source : CNRS/INEE

Pour en savoir plus :

Ancient balancing selection at tan underlies female colour dimorphism in Drosophila erecta. Amir Yassin, Héloïse Bastide, Henry Chung, Michel Veuille, Jean R. David et John E. Pool. Nature Communications, 18 janvier 2016. DOI:10.1038/ncomms10400

 

Institut Systématique Évolution Biodiversité (ISYEB, CNRS/MNHN/UPMC/EPHE)Nouvelle fenêtre

 



19/04/16