Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

La sexualité d'une microalgue impactée par son environnement

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

La sexualité d'une microalgue impactée par son environnement

La reproduction sexuée est l'apanage de l’ensemble des êtres vivants eucaryotes, à l'image d'Emiliania huxleyi, une algue unicellulaire présente dans la plupart des océans du globe. Par l'analyse génétique de 185 souches d'Emiliana provenant de différents écosystèmes marins planctoniques, une équipe internationale, initiée par des scientifiques de la station biologique de Roscoff (SBR, CNRS/UPMC) et de l’institut de microbiologie de la Méditerranée (IMM), a montré que des formes sexuées de l'espèce étaient essentiellement présentes dans des milieux marins compétitifs et variables. En haute mer, où l’environnement est beaucoup plus stable et dilué, les populations semblent en revanche avoir perdu la sexualité de manière irréversible suite à des changements génomiques majeurs. Ces travaux ont été publiés dans The ISME Journal. Lire l’intégralité de l’article sur le site de l’INEE du CNRSNouvelle fenêtre.

 

Pour en savoir plus :

Adaptation et diversité en milieu marin (AD2M, CNRS/UPMC)Nouvelle fenêtre

 

Station biologique de Roscoff (SBR, CNRS/UPMC)Nouvelle fenêtre

 

Référence :

Life-cycle modification in open oceans accounts for genome variability in a cosmopolitan phytoplankton. Peter von Dassow, Uwe Joh, Hiroyuki Ogata, Ian Probert, El Mahdi Bendif, Jessica U. Kegel, Stéphane Audic, Patrick Wincker, Corinne Da Silva, Jean-Michel Claverie, Scott Doney, David M. Glover, Daniella Mella Flores, Yeritza Herrera, Magali Lesco, Marie-José Garet-Delmas et Colomban de Vargas, publié dans The ISME Journal le 2 décembre 2014. DOI:10.1038/ismej.2014.221Nouvelle fenêtre.



07/01/15