Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Le son de notre propre voix influence nos émotions

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Le son de notre propre voix influence nos émotions

Des chercheurs ont créé une plate-forme audio numérique qui peut modifier le ton émotionnel de la voix de participants pendant qu’ils parlent, pour la rendre plus gaie, triste ou effrayée. De nouveaux résultats montrent qu’à l’écoute de leur voix manipulée, l’état émotionnel des participants change dans le sens de la modification apportée.

 

« On connaît encore très mal les mécanismes qui sont mis en jeu par la production des émotions vocales », explique l’auteur principal de l’étude Jean-Julien Aucouturier du laboratoire sciences et technologies de la musique et du son (STMS, CNRS/Ircam/Ministère de la culture et de la communication/UPMC). « De précédentes recherches ont suggéré que les personnes essaient de contrôler la façon dont elles expriment leurs émotions, par exemple en essayant de ne pas paraître affectées par un événement, ou en se forçant à sourire même si ce n’est pas sincère. Nous voulions étudier à quel point les personnes ont conscience de leurs propres expressions émotionnelles. »

 

Dans cette première étude utilisant une plate-forme audio numérique, et publiée dans les Proceedings of the National Academy of Science (PNAS), les participants lisent un court texte à voix haute tout en écoutant avec un casque leur voix, modifiée à leur insu pour être plus gaie, triste ou effrayée.

Pour en savoir plus :

Référence :

Aucouturier, J-J., Johansson, P., Hall, L., Segnini, R., Mercadi, L., Watanabe, K. Covert digital manipulation of vocal emotion alter speakers’ emotional states in a congruent directionNouvelle fenêtre. Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

 

Logiciel disponible au téléchargement sur le siteNouvelle fenêtre

 

Laboratoire STMS (CNRS/Ircam/Ministère de la culture et de la communication/UPMC)Nouvelle fenêtre

 

Source : INS2I/CNRS - Vignette : D. R.



20/01/16