Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Giovanni Pau titulaire de la chaire

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Giovanni Pau : l’un des meilleurs spécialistes des réseaux véhiculaires sans fil à la tête de la nouvelle chaire

Professeur au sein du laboratoire d’informatique de Paris 6 (LIP6), Giovanni Pau fonde ses recherches sur réseaux de communication, en particulier les réseaux véhiculaires et les systèmes de capteurs mobiles omniprésents. Il étudie la conception, la mise en œuvre et les évaluations des performances des protocoles réseau dans les scénarios très mobiles. Il œuvre également à la conception et au développement de systèmes mobiles cyber-physiques en développant une approche expérimentale. Il s’intéresse aussi aux systèmes distribués, incluant les systèmes d'information sur Internet, au peer-to-peer et à la réplication, avec un accent mis sur les applications de mobilité.

Docteur en génie électrique et informatique de l’université de Bologne en 2002, Giovanni Pau est co-auteur de 20 publications et encadre actuellement plusieurs doctorants. Chercheur invité au département d’informatique de l’université de Californie (UCLA) entre 2000 et 2002, Giovanni Pau a également été chercheur senior puis maître de conférence dans cette université. Il enseigne les réseaux informatiques, les réseaux de communication, l'évaluation des performances, les systèmes d'exploitation et les systèmes distribués.

Titulaire de la chaire Atos/Renault à l’UPMC depuis janvier 2013, ce spécialiste des systèmes réseaux a été maître de conférence invité au sein de l’université Tonjii de Shanghaï (Chine) puis à l’école supérieure des télécommunications de l’université de Cagliari (Italie) ou encore à l’Asian Institute of Technology de Bangkok (Thaïlande).

À l’université de Californie, Giovanni Pau a démarré la mise en oeuvre avec ses étudiants d’un « réseau véhiculaire sans fil » sur le campus. En reliant des voitures, fourgonnettes et autobus directement à Internet via les points d’accès au WiFi, les connexions sont améliorées et les véhicules se transforment progressivement en outil de protection de l’environnement.

 

Le site du LIP6Nouvelle fenêtre

 



23/04/13