Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Mesurer l’échange de protons !

accès rapides, services personnalisés

Rechercher

Recherche détaillée

Mesurer l’échange de protons !

L’échange d’un proton H+ entre un acide et une base est généralement considéré comme l’une des réactions chimiques les plus rapides qui soient. Il n’est pas aisé de déterminer les temps caractéristiques de telles réactions, et, à plus forte raison, de les comparer d’un environnement à l’autre. Dans un effort de recherche de longue haleine qui a commencé en 2006 au sein de l’équipe « Structure et dynamique des biomolécules » du Pr. Geoffrey Bodenhausen (laboratoire des biomolécules, LBM, UPMC/CNRS/ENS/Inserm), les scientifiques ont pu étendre progressivement le domaine des vitesses accessible aux mesures par résonance magnétique nucléaire (RMN) de quatre ordres de grandeur jusqu’à près de 50 000 événements par seconde.

 

Source : département de chimie de l’ENS.

Pour en savoir plus :

Référence :

Kinetic Isotope Effects for Fast Deuterium and Proton Exchange Rates. Estel Canet, Daniele Mammoli, Pavel KadeĊ™ávek, Philippe Pelupessy and Geoffrey Bodenhausen. Phys. Chem. Chem. Phys., 2016, 18, 10144-10151 DOI : 10.1039/c5cp07459b.

 

Équipe « Structure et dynamique des biomolécules », laboratoire des biomolécules (LBM, UPMC/CNRS/ENS/Inserm)Nouvelle fenêtre



06/05/16